AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 walk around the black market ♢ with midori & thorkel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : 31 ans.
Orientation sexuelle : les femmes, ô les femmes. ~
Alter ego : Anka la couleuvre.
Messages : 17
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 23

walk around the black market ♢ with midori & thorkel. fut rédigé Jeu 29 Jan - 4:14


walk around the black market
with midori & thorkel



Et si le hasard...
pouvait m’offrir une chance ?


Début de l’après midi. Je semble bien mécontent avec les traits fins crispés de mon visage… et c'est bien parce que je ne sens pas tellement la rose après avoir sué toute la nuit pour veiller devant la chambre de mon empereur. Bon, après tout, cela se règle en quelques minutes, alors pas de quoi en faire en drame. Et heureusement que j’ai la possibilité de bien profiter des bains de la cité impériale. Alors autant le faire, car il faut bien se préparer pour l’après-midi que je me suis planifié. Après m’être désapé, mon corps plonge aussitôt dans l’eau chaude. Elle purifie désormais ma peau, et une chose est sûre, c’est que je suis toujours rassuré d’avoir la possibilité de contrôler avec aisance le don qui m’a été offert par Solorin. Imaginons un court instant que je perde cette limite… j’aurais tout simplement, avec quelques chances, souillé toute l’eau du bain. Plus qu’un gros problème...

En sortant du bain, je retourne dans la chambre qui m’a été attribué pour pouvoir me mettre quelques petites touches personnelles de maquillage sur le visage. Cela n’a rien d’impressionnant de mon point de vue, contraire à celui des autres. Ceci n’est rien qu’un rituel, une mauvaise habitude prise en étant que mineur. Si je n’avais pas eu le droit à une telle éducation, je n’aurais jamais pris autant goût à la féminité sur ma propre personne...
En tentant rapidement de rajouter des touches de pourpre sur mes paupières, je constate qu’il commence à me manquer en poudre blanche à base de riz et en teinture violacé pour dissimuler délicatement mes lèvres. Dans un soupire, je termine mon travail puis je décide de rajouter à ma liste de course, ces matériaux supplémentaires, bien que cela n’est pas mon principal but. En effet, à chaque fois que je reçois, le peu que je gagne, en salaire, je le dépense sans hésiter pour un petit plaisir plutôt particulier : le tabac. Je n’en suis pas tellement dépendant, mais cela me procure un bien fou, surtout en cas de stress. Il est possible d’en trouver une quantité suffisante pour une bonne semaine et cela pas trop cher, mais uniquement au marché noir, et seul Solorin sait que je n'apprécie pas tellement cet endroit...

Après cet instant habituel et esthétique, je sors du bâtiment, en compagnie d’Anka, mon alter ego – et également une couleuvre adorable qui n’a jamais souhaité faire du mal à personne. Mes pas s’éloignent de la cité impériale. Les temps vacants sont précieux pour moi, ils me permettent de changer d’air. Nous sommes cinq gardes pour l’empereur, le planning de chacun d’entre-nous dépend des jours. Une fois, je peux très bien travailler de nuit, comme profiter de mes heures de sommeil tranquillement. D'ailleurs, il est clair qu’après mon retour, je vais certainement me reposer. La marche va être longue, et parfois je n’ai pas les moyens de me payer une charrette. Autant garder cet argent pour mon premier objectif. Cela ne me dérange aucunement de devoir marcher autant pour cela. Il faut savoir faire des sacrifices…
Me voici enfin à la ville souterraine. Mes yeux balayent les environs, sans réellement déborder de curiosité. Analyser l’endroit pour trouver le marché est la seule chose que j’entreprends de faire pour ne pas perdre trop de temps. Et c’est en apercevant une petite foule un peu plus loin que je me sens, cette fois, sûr d’être arrivé à ma destination.

Pendant que j’observe les marchandises, souvent très douteuses après y avoir jeté un simple regard, mes doigts caressent machinalement la tête du serpent albinos qui se retrouve enroulé sur mes épaules. Rien ne m’intéresse pour le moment, ni même ces substances illicites tel que l’opium que l’un des marchant m’a conseillé de fumer au kiseru. Cela n’est pas mon genre, même si pourtant, je pourrais peut-être un jour tomber sur le puissant piège de la drogue…  
Les armes n’ont rien d’intéressantes et il n’y a là, aucuns produits esthétiques de geisha à prix bon marché. Les autres babioles étranges ? N’en parlons pas… Elles sont, certes, mises en valeurs sur certains stands mais elles n’attisent aucunement ma curiosité. Cela me semble un peu dommage d’avoir si peu de choix…
Pourtant, je continue ma ronde. Je me laisse importer par mes pas, dans l’espoir de trouver mon précieux tabac. Au final, mes prunelles écarlates décident d’observer les visages des acheteurs et des vendeurs du coin. Certains ont bien le profil de kwaï par leur apparence, mais d’autres semblent venir d’ailleurs. Soudainement, un visage vient enfin attirer mon attention. Celui d'un homme, à la chevelure et aux yeux de glace, d’une stature plutôt charismatique. Étrangement, je suis sûr d’avoir déjà vu cette tête quelque part… Mais ce qui est plus insolite, c’est que l’inconnu en question est accompagné d’une demoiselle. Bien que je ne la vois que de dos, sa longue tignasse, couleur vert anis, m’est particulièrement familière.
Je me laisse alors guider vers eux, par mes pas incontrôlables, dès à l’instant où j’ai pensé à une seule personne : Midori…

Peut-être... est-ce un mirage ? Ou que mon esprit me joue des tours ? Des hallucinations ? Après tout, malgré que ce type de cheveux n’a rien de commun, cela peut-être une coïncidence et il s’agit tout simplement d’une inconnue... Et si c’est elle ? Comme je l’espère grandement au plus profond de mon cœur... alors c’est que je serais très chanceux aujourd'hui. J’essaye donc de passer au travers des passants, tout en faisant le mieux que possible pour ne pas barrer leur chemin, elle s’éloigne petit à petit, jusqu’à que ma cadence s’accélère et que je finis par les dépasser… cependant, il est impossible pour moi de me retourner pour en être certain. Anka est jusqu’à maintenant la seule à avoir tourné la tête pour observer ceux qui se trouvent derrière nous…


_________________
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 26 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Alter ego : Hope, la panthère de l'amour
Messages : 9
Date d'inscription : 26/01/2015

Re: walk around the black market ♢ with midori & thorkel. fut rédigé Ven 30 Jan - 14:58






Retrouvailles



Tu ne voulais pas y aller. Tu ne voulais pas aller sous la ville de Ji. Cela te rappelle de mauvais souvenirs, des souvenirs que tu préfères oublier. L'air était irrespirable, la nourriture était mauvaise et les chaînes sur ton maigre corps te provoquaient des douleurs incessantes. Tu tremblais comme une feuille morte poussé par le vent d'automne et les larmes coulaient sur tes joues roses, comme la pluie qui ruissellent sur les tuiles de maison. Tu t'en souviens encore de cette époque, cette époque où tu étais enchaîner en tant qu'esclave à vendre. Tu te demandes encore comment tu as fais pour survivre dans cet endroit... Une volonté, un désir, t'a certainement permis de tenir. Cela date depuis bien trop longtemps maintenant, c'est assez vague en fait et pourtant, tu trembles comme à cette époque et ton cœur bat extrêmement fort dans ta poitrine. Tu as l'impression qu'il va exploser un moment ou un autre et c'est douloureux...

Tu t’agrippes étrangement au bras de Thorkel, tes ongles se plantent légèrement dans sa peau et tu jettes quelques regards à Hope qui marche à tes côtés, prête à te défendre à tout moment. Heureusement que tu n'es pas descendu toute seule dans cet endroit lugubre, tu n'en aurais pas eu le courage et tu aurais certainement fait une hyperventilation sur le chemin. Pourquoi es-tu là déjà ? Ah oui, pour t'acheter une arme ! Quel drôle d'idée, tu n'en as pas besoin et si ça se trouve, ce n'est que de la camelote. Ton pouvoir te suffit amplement, il est assez dangereux comme ça, après tout, tu as failli tuer des personnes avec ta répulsion, au moins ça prouve que ce n'est pas un pouvoir inoffensif. Allez, respire donc un coup Midori, ce n'est pas la mer à boire, tu ne finiras plus jamais dans une cage avec des chaînes. Puis il y a Thorkel avec toi, tu ne risques plus rien, tu n'es plus cette enfant de dix ans que tu étais, qui avait perdu la mémoire et qui ne savait plus qui elle était -même si tu ne te rappelles toujours pas de qui tu es-. Cependant, tu es une pirate maintenant, tu es libre.

Tu respires finalement en tentant de te calmer, desserrant ta prise sur l'homme qui te tient compagnie et pourtant, tu lui pinces doucement le bras en fronçant les sourcils, grinçant légèrement des dents. « J'espère pour toi qu'on trouvera une arme convenable, cet endroit me donne la chair de poule donc si on peut vite partir de là, je me sentirai mieux. » Tu ne souhaites réellement pas rester dans cet endroit, tu as l'impression que tous les regards sont posés sur ta petite personne, ce qui ne te rassure pas du tout. Des frissons te parcours le long du dos et Hope se colle doucement contre ta jambe, te la griffant par la même occasion -sans te faire saigner pour autant- mais cela te fait sursauter. Tu baisses rapidement la tête vers elle en clignant rapidement des paupières, tu ne comprend pas trop pourquoi elle t'a fait ça, mais tu t'es étrangement calmer. Ton coeur a reprit un rythme régulier et le bras de ce cher Thorkel est moins mutiler par tes jolies ongles. Pauvre Thorkel, vraiment, enfin il a du connaître pire, ce n'est rien quelques piqûres ainsi causés par les ongles d'une femme, si ça se trouve il ne sent rien du tout !

Finalement, vous avancez. Tes yeux balayent les différentes marchandises, il y a beaucoup de contrefaçon, vaux mieux éviter d'acheter certains produits de beauté ici. Les personnes se bousculent, vous avancez encore et toujours, puis quelque chose attire ton attention. Quelque chose de blanc sur les épaules d'une personne juste en face de toi. Un serpent ? Oui, une couleuvre pour être exact. Et si c'était... ? Tes sourcils se froncent et ton cœur commence à battre à nouveau un peu plus vite dans ta poitrine, pas de peur cette fois. Peut-être le stress ? Possible, tu es curieuse à l'idée de découvrir si cet homme et son alter-ego qui ressemble à Anka, pourrait être ton ami d'enfance. Et si ce n'était pas lui ? Si c'est juste un homme avec une couleuvre qui ressemble à Anka ? Et puis qu'est-ce qu'il ferait dans un tel endroit ? Tu te mord nerveusement la lèvre inférieur et tes ongles s'enfoncent instinctivement à nouveau dans le pauvre bras de ton cher capitaine. Au plus profond de ton cœur, tu espères que c'est lui, après tout ça fait tellement longtemps et c'est la faute d'un jeune mousse de Thorkel que tu n'as pas pu le rejoindre. Pourtant, le reptile te regarde de ses yeux perçants et ces yeux là... Tu les connais que trop bien. Tu lâches alors l'homme à la chevelure de glace, te faufilant entre les personnes qui passe entre cet « inconnu » et toi, tu t'empresses et tes pas deviennent réellement incontrôlables. Ta peur s'est envolé, c'est comme si elle n'avait jamais été là, tu as même oublié de prévenir l'homme avec qui tu étais que tu revenais. Tu te retrouves finalement nez à nez avec la couleuvre, tes pupilles d'or fixant son regard perçant. Hope t'a bien sûr suivit à grandes enjambés, en te fixant l'air perplexe maintenant que tu as fini ta course vers le serpent et son propriétaire. Tu déglutis doucement ta salive, attrapant d'une main légèrement tremblante le vêtement de l'homme, en tirant très légèrement afin qu'il se retourne vers toi.

« Higan ? » Tu espères et il se retourne vers toi alors que ton cœur bat à cent à l'heure dans ta poitrine, on dirait une gamine prête à lui sauter dessus dès que ton regard va croiser le sien. Tu clignes doucement des paupières en observant longuement son faciès ; des traits féminins, du maquillage comme une geisha. Pas de doute, c'est bien lui et cela te fait sourire. Tu reprends alors ton calme et ton sérieux, regardant derrière toi si il n'y a pas ce cher Thorkel, tu aimerais quand même parler en privé avec ton ami. Après tout, tu n'as pas besoin de cet homme si Higanbana est là, mais vaux mieux éviter de t'attirer les foudres de ton capitaine. Tu peux lui être reconnaissante de t'avoir emmener dans cet endroit après tout, sinon, tu n'aurais certainement jamais revu Higan. Tu le remercieras plus tard, enfin, si t'y penses et si tu le revois.. Tu attrapes doucement la main du brun en le tirant un peu plus loin, regardant si Hope te suit sans problème dans cette foule de personnes qui se bousculent.

Vous arrivez finalement à sortir, après quelques bousculades. Tu ne vois plus ton capitaine pour le moment, tant mieux. Un soupire s'échappe doucement de tes lippes et tu le regardes dans les yeux en souriant doucement. « Cela fait fort longtemps qu'on ne s'est pas vu, mais, qu'est-ce que tu fais dans un endroit pareil ?» C'est vrai, qu'est-ce qu'il fait dans un endroit comme ça ? Cela te chiffonne, mais bon, cela ne te regarde pas vraiment. Tu te mets sur la pointe des pieds pour voir si mister Grimson est dans les parages.. Hm, on dirait que non, vous l'avez certainement semé. Cependant, c'est mal de lui avoir posé un lapin comme ça, tu devrais faire plus attention...




(c) MEI pour APPLE SPRING



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

walk around the black market ♢ with midori & thorkel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Android] Alerte de sécurité - Malware
» [Tuto] Débrander/flasher Nokia Windows Phone 8
» TAKARA - KERBEROS PANZER COP - WASHIO MIDORI ( Normal, German grey & Matte black vers.)
» THE MAD CAPSULE MARKET - WHITE CRUSHER & BLACK CYBONE (RAH-189 & 190)
» Black Devils et Pink Elephants...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: KWAÏDAN :: Ji :: Les dessous de la ville-