AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Teach me how to witchcraft ○ Amshet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : t-trente... six...
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Alter ego : pracaxi le suricate
Messages : 45
Date d'inscription : 01/02/2015

Teach me how to witchcraft ○ Amshet fut rédigé Dim 8 Fév - 2:56

TEACH ME HOW TO WITCHCRAFT
musiqueinspiration ○ ft. Amshet

C’est dans un petit coin reculé du palais. Un petit coin que j’avais moi-même décidé d’aménager spécialement pour ces occasions. Tous les jeudis, quand le soleil s’apprête à passer de l’autre côté du monde en laissant derrière lui rien qu’un ciel aux teintes chaudes, on se retrouve avec Amshet pour discuter de tout et de rien, mais surtout de rien. Le ciel est plus ardent que jamais et la chaleur des rayons solaires faiblie alors que j’entre au palais, suite à une petite mission dans les fin fonds de Marsia.

Quelques courtes salutations plus tard, le mot d’ordre est donné. « Amshet va bientôt arriver. Ne me dérangez pas tant que je serai avec elle. » Ma voix résonne entre les vastes murs du palais en même temps que mon pas lourd et pressé. Un ou deux serviteurs me suivent, me posant les mêmes questions que tous les jeudis, même heure: Ma Reine, vos fréquentations ne devraient vraiment pas être de ce type ! Vous êtes sûres ? Restez sur vos gardes, ma Reine, on- Et je n’écoute jamais la suite parce que j’anticipe la mention du surnom d’Amshet, la sorcière. Une sorcière si vilaine, si affreuse, que j’attends toujours avec impatiente le jeudi après-midi et qu’en ville, il m’est difficile de résister à l’envie de passer dans la boutique de cette femme bien trop intéressante.

Après m’être changé dans des habits bien plus confortables et plus amples, j’entre dans cette minuscule pièce au fond d’un couloir. Au départ délaissé et inutilisé, j’ai fait de ce petit salon un endroit chaleureux et confortable. Le sol est tapissé avec de nombreux tapis persans que l’on aurait apparemment réussit à récupérer des anciens temps. Les motifs y sont hypnotisant, complexes et somptueux, aux couleurs répétitives que l’on retrouve sur les coussins de soie disposés sur les divans; pourpre, safran, bordeaux et bien d’autres teintes orientales. Je ramasse quelques-uns de ces coussins au sol,  un soupir m’échappant en pensant que Saad s’est rendu dans cette pièce il y a quelques jours. Je retrouve des vêtements du roi et de ses diverses femmes éparpillés dans la pièce, et voilà que je trouve un énième sujet sur lequel me plaindre auprès d’Amshet.

Je manque de me prendre les pieds je ne sais trop où à cause de la lumière peut-être trop tamisée de la seule lanterne de la pièce. Quelques conneries de mon époux plus tard, je laisse mon corps s’étaler de tout son long sur l’un des divans, mes muscles grinçants et douloureux. J'avais préparé notre rituel, ou du moins, le personnel du palais l'avais fait. Je ne demande jamais rien, et pourtant ils savent qu'à cette heure précise, c'est le début de ma tournée. Alors ils préparent les noix et les amuses-gueules par trentaines, quarantaines. J'ai déposé le tout au côté du service à thé bien plus ancien que moi, sur un plateau d'or.

Je compte les secondes jusqu’à ce que la flamme de la lanterne du plafond ne s’évanouisse complètement. Si Amshet entre alors que la flemme est éteinte, je lui dirai un secret, sinon, tant pis. Quatre. Cinq. Six. Et mes paupières qui fatiguent sous l’attente.


_________________


SOUTENEZ COUSCOUS ROYAL POUR UN COUSCOUS AVEC LES BOULES DU ROI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 32 ans
Orientation sexuelle : pansexuelle
Alter ego : cobra à cou noir - nashandra
Messages : 29
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 25

Re: Teach me how to witchcraft ○ Amshet fut rédigé Lun 9 Fév - 5:54

Il était temps de quitter la pénombre de sa boutique. D'affronter leur regards de fouines et leur commérages de corneilles. Ils étaient des vautours à ses yeux, tous autant qu'ils étaient. Et les voir chuchoter à son passage, ces vipères, c'était si amusant. Car il fallait bien en rire, à défaut d'en pleurer. D'autant qu'il était absolument hors de question pour Amshet de se laisser affecter par leurs paroles pleines de fiel ; elle savait la vérité, et c'était là tout ce qui comptait.

Le jeudi après-midi était dédié à son repos, et surtout, à la reine. Ah, sa chère amie était bien la dernière personne ici à Marsia pour qui elle acceptait de fermer boutique le temps de quelques heures et s'aventurer jusqu'au palais. Et lorsque l'on savait à quel point la sorcière haïssait quitter les quatre murs ocres de son chez-elle, c'était bel et bien là une preuve de son affection pour la dame.
Et il n'y avait rien de plus plaisant que ce moment-là passé avec elle. Affalées sur les coussins si confortables qu'on s'y assoupirait, c'était des heures dédiées à la détente et à la discussion, qu'importe le sujet. La seule qui connaissait la tristesse qui pouvait la ronger parfois, lorsque ses désirs d'être mère refaisaient surface. Et probablement un des rares personnes à la croire lorsqu'elle lui affirmait ne pas avoir tué son époux - elle n'en avait même pas vu son cadavre !

C'était pourtant sans se presser que ses pas la menaient vers sa destination. Car si elle avait hâte de la revoir, sa nonchalance naturelle la poussait à ne pas le montrer. Longue robe bleu nuit enfilée par-dessus une autre faite de coton blanc, resserrée à la ceinture, elle savait son allure renforcer un peu plus sa réputation de sorcière manipulatrice et enjôleuse, beaucoup voyant d'un mauvais œil son amitié avec l'épouse de ce cher roi d'Okleb. Et à ses gens-là, cela allait sans dire qu'elle leur riait au nez, sans gêne.

Ce fut d'ailleurs avec un sourire énigmatique -amusé- qu'elle dépassa les gardes et croisa quelques employés des lieux. Oh, elle connaissait leur méfiance et aucuns d'eux ne semblait enclin à la dissimuler. Qu'importe. L'importance, c'était cette porte au fond de ce couloir, et la pièce se trouvant de l'autre côté. Cette porte qu'elle poussa sans un mot, sans même frapper, Nashandra allant rapidement se cacher dans un coin, comme à chaque fois.

« — Alors ma reine. Te serais-tu endormie ? »

Il y avait dans sa voix un semblant de rire, tandis qu'elle se rapprochait, faisant glisser sur ses épaules le voile qui jusque-là masquait vaguement sa lourde masse de cheveux sombres tressée.

« — Je ne t'ai pas trop faite attendre j'espère. Je m'en voudrais. »

Et elle souriait. Faiblement, mais le cœur était là. Contrairement à la lumière, tiens. Peut-être faudrait-il rallumer cette lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : t-trente... six...
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Alter ego : pracaxi le suricate
Messages : 45
Date d'inscription : 01/02/2015

Re: Teach me how to witchcraft ○ Amshet fut rédigé Mer 11 Fév - 18:12

TEACH ME HOW TO WITCHCRAFT
musiqueinspiration ○ ft. Amshet

Le temps me paraissait long, mais c’était probablement parce que j’étais dans un état de mi-sommeil et que je ne savais même plus si ce que je voyais était réel ou simple rêve. Une voix bien familière et appréciée me réveilla les esprits et c’est avec surprise et honte que je me redresse sur le divan. Mes yeux se perdent dans l’obscurité presque complète de la pièce et un soupir m’échappe. Ah, j’avais dit quelque chose à ce propos avant de couler dans un état d’inconscience. J’étire une grimace au surnom qu’Amshet me donne. « Endormie, moi ? Jamais. Je m’étais juste noyée dans un désespoir profond. » J’esquisse un sourire à mon amie. « Ma foi, je serais venu te chercher par la peau du derrière si tu avais osé faire attendre ma personne si royale. » Un léger rire m’échappe, suivit d’un soupir. Seize ans de relation avec le Roi d’Okleb et j’ai encore à réellement me considérer comme une reine.

Je me lève brusquement du divan – je risquais sinon de réellement me noyer dans un désespoir irréversible – et secoue ma jambe sur laquelle je m’étais allongée pour éviter une certaine crampe. Je rallume alors la lanterne avec ce truc qui fait du feu que l’on m’avait offert lors de mon mariage. Etrange, mais utile. La pièce reprend donc de la vitalité alors que la flamme se reflète entre les quatre murs étroits.

Je jette un œil à Amshet dans son coin et un sourire m’échappe – on dirait une enfant. J’attrape un bol de noix de cajou et me laisse retomber sur le divan, plaçant le bol sur celui-ci.
« Amshet, » je dis d’une voix forte comme si… comme si j’avais un aveu à lui faire. « Amshet, tu dois m’aider. » J’ai un aveu à lui faire.

_________________


SOUTENEZ COUSCOUS ROYAL POUR UN COUSCOUS AVEC LES BOULES DU ROI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Re: Teach me how to witchcraft ○ Amshet fut rédigé

Revenir en haut Aller en bas
 

Teach me how to witchcraft ○ Amshet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Teach : Bon ou Mauvais ?
» 20 things a dad should teach a son
» Comment Teach vole t-il les FDD
» Traduction de Friendship is Witchcraft
» La Nouvelle ère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: OKLEB :: Marsia :: Le palais et les alentours-