AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Éresia Haeresis ¦ I'm still searching for myself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : 25 étoiles.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle .
Alter ego : Geïra, une chatte. - Vui vui -
Messages : 47
Date d'inscription : 08/02/2015

Éresia Haeresis ¦ I'm still searching for myself. fut rédigé Dim 8 Fév - 16:54






nom : Haeresis
prénom(s) : Éresia.
surnom(s) : Elle n'a pas de surnom, étant donné que peu connaisse son prénom. On l'appelle généralement la « Colporteuse ».
âge : 25 ans.
situation : Célibataire.
niveau de richesse : Son travail lui rapporte pas mal d'argent, elle en vit modestement.  
occupation : Colporteuse d'armes principalement, elle accepte aussi d'autres genres de requêtes. Allant de la simple livraison à un assassinat froid et brutal.
lieu de naissance : C'est une bonne question, ne sachant pas elle-même où elle est née. Elle a cependant des visions récurrentes, flou malheureusement.
lieu de résidence  : Elle n'a pas de résidence fixe, mais étant donné qu'elle a passé une grande partie de son enfance à Alphegias  - et pour son travail -, elle passe souvent faire un tour à Rainwall, se poser pendant une ou deux semaines et se réapprovisionner dans les villes marchandes de son pays. Alors on peut dire que c'est en quelques sorte chez elle.
pouvoir : Pacte martial : Éresia passe un pacte avec les armes qu'elle utilise – sauf l'énorme épée enveloppée sur son dos -. Elle possède naturellement une agilité et une force assez extraordinaire de base, mais si les armes qu'elle utilise viennent à se briser, alors le pacte libère l'âme de ces dernières sous formes fantomatiques – mais bien tranchantes – et augmente la vitesse et la force de la jeune femme de manière drastique. Elle ne peut l'utiliser que pendant quelques heures cependant, étant donné la pression exercée sur son propre corps.

alter ego

nom  : Geïra.
race  : Chat.
description  : C'est une chatte à la robe noire sans rien de spéciale, hormis ses yeux vairons. L'un bleu et l'autre doré, reflétant les rayons du soleil – ou de la lune, dans ce cas son œil devient blanc/gris, brillant dans le noir – , elle est généralement de taille moyenne. Elle possède une inquiétante cicatrice sur la patte avant gauche. De nature discrète et calme ; elle fait office d'espion pour Éresia, écoutant les conversations et suivant les personnes susceptibles d'intéresser sa maîtresse en lui ramenant les informations qu'elle a récolté.




FEAT. Garami - The Arms Peddler
I'm not hiding anything. I'm just ignorant about myself.
D'apparence, une véritable femme fatal. Ses longs et fins cheveux blancs aux reflets rosés dépassent sans mal ses genoux, les plus longues mèches touchent même ses talons. Elle a longtemps entraîné son corps au combat, et ça se voit à sa grande silhouette fine d'un mètre soixante-dix-huit, cachant une légère musculature et une énorme cicatrice traversant toute la longueur de sa jambe droite … Ne sachant pas d'où elle vient, ni même de quand elle date. Aussi loin qu'elle se souvienne, elle a toujours eu cette  cicatrice béante sur sa jambe …
Habillée de vêtements usés par le temps, elle ne s’accommode pas de robes ni de vêtements féminins. La liberté de mouvement est un principe. Mais il y a une preuve de féminité qu'elle revête constamment : son maquillage. Du rouge à lèvre et un eye-liner très épais … Vraiment très épais. Mais cela ne vous intéresse pas plus que ça je présume, pardonnez-moi, passons à autre chose …





Ce ne sont que des flashs … Des esquisses de mémoires, que ces dernières ne veulent pas révéler. Seule la vue d'arbres, le bruit du vent entre les branches et les rires d'enfants se présentent à ces visions sibyllines. «  Qu'est-ce que c'est ? » ; « Devrais-je m'y attarder ? ... » ; « Ça n'a pas de sens. » oui, en effet, cela n'a pas de sens, un secret aussi ridicule est gardé, celui de sa naissance. Où ? Pourquoi ? Partir ? Ses parents ne lui ont jamais rien dis … Ils lui parlaient si rarement.

Emmenée vers une terre qu'elle n'aimait pas, qu'elle craignait même, autrefois. Ce morceau de lune que l'on appelait Ranaghar berça les sept premières années de la jeune femme. Ses géniteurs ne faisaient, malheureusement pour eux, partis d'aucun groupe. Ils vivaient en nomade, cachés et obligeaient la gamine, fille unique, à se débrouiller seule la plupart du temps. Forgeant son caractère méfiant et son corps, ils eurent au moins la décence de lui apprendre à se battre et à utiliser des armes … Des armes considérées comme illégales, datant du XXIème siècle. Comment se les sont-ils procurés ? Par divers réseaux du marché noir … Pour se nourrir, cette triste famille devait accepter des contrats, tuer, voler, piller … Y compris la jeune fille devait s'y atteler. Elle prit vite les marques de ce métier dangereux de mercenaire et ses yeux s'habituaient peu à peu aux horreurs sans nom et à la nuit presque perpétuelle.



Mais, alors que la fillette entamait sa sixième année, il devenait bizarre. Son père a tenté de se débarrasser d'elle, plusieurs fois … Pourquoi ? N'était-elle pas assez utile ? Pas assez forte ?
Un '' beau '' jour, une dispute éclata entre les deux conjoints. Mais la jeune fille ne voulait pas l'écouter, non, ça ne la concernait pas. Peut-être aurait-elle dû ? … Peu importe, elle préféra s'endormir, ignorante.
Le matin suivant, elle ne comprit rien. Tout s'était si vite enchaîné … Réveillée plus tôt qu'elle ne le devrait, elle n'avait compris qu'une chose des paroles dissipées de sa mère :

« On rentre à la maison. »

Elle le savait. Ce que sa mère appelait '' maison '' n'était pas le pays de ses visions, non. La jeune fille suivi sa figure maternelle sans sourciller, abandonnant son père sur cette terre déserte et hostile. Sur le bateau, elle voyait peu à peu Ranaghar disparaître dans le brouillard, gardant en tête ce qu'elle a vu, expérimenté, vécu.



« Tu peux m'aider à porter ces fruits s'il te plaît ? »

3 ans. Cela faisait 3 ans que l'Éresia avait quitté les terres lunaires pour Alphegias. La jeune fillette venait d'atteindre ses 10 ans et ne semblait toujours pas avoir retrouvé le regard d'un enfant normal. Acquiesçant à la demande sa mère, stoïque. Sa maison ne portait pas l'odeur du sang, tout était … Ordinaire. Bien qu'elle aimait sa situation, elle regrettait l'adrénaline des combats, la vie dangereuse. Sa génitrice, depuis qu'elles étaient arrivées ici, lui répétait sans cesse de ne rien dire, ne pas parler de cet endroit maudit, ce qu'elle fit. La jeune fille se tourna vers d'autres centres d’intérêts, le dessin et la découverte de créatures, en en inventant à ses heures perdues. La lecture et la soif de connaissance furent aussi de mises, qu'importe sur quoi, la documentation était devenue une passion, voulant tout savoir sur tout. Une véritable encyclopédie humaine !
Ses 16 ans passées, rien n'avait changé. La vie suivait toujours son cours, le seul événement notable fut l'apparition de son alter ego ; devenu – naturellement – sa meilleure amie.  Cependant, une chose la préoccupait ; son avenir. Elle ne savait pas quoi faire. Rien ne l'intéressait. Seul l'adrénaline des combats acharnés lui faisait réellement éprouver des sentiments puissants. Contre toute attente de sa mère, Éresia décida de partir pour Rainwall. Elle s'y opposa de toute ses force ; ne voulant pas laisser sa fille s’aventurer sur les terrains de guerre ou quelconque malheur que ce soit. Mais la jeune femme était réfractaire vis-à-vis des complaintes de sa génitrice. « Encombrante ». C'était le dernier mot qu'elle dit à sa mère avant …

« Je n'ai besoin de personne pour me dire ce que j'ai à faire. Personne ne peut me dicter le chemin que je dois prendre. »

Peut-être était-ce en dépit de ne pas avoir fait de crise d'adolescence ? Allez savoir. Mais désormais ; il n'y avait plus personne avec elle. Plus que Geïra.
Déjà entraînée pour le combat, elle se fit vite remarquée dans les rangs. Mais ce camp l'a vite désintéressé. Elle avait besoin d'adversaires plus fort, de plus tout simplement.





Adrénaline, puissance, recherches, voyage … Tout ces mots sont de l'ordre des commandements pour la jeune femme, vivant librement. De caractère réfractaire et froid, la fin justifie les moyens. Elle n'hésitera pas à user des pires moyens et accepter la plus sordide des demandes, parce que c'est ce qu'elle a choisi d'être. Même si un enfant lui demande de tuer ses parents, tant que le prix y est, elle ne refusera pas. Vive d'esprit, elle sait quasiment tout sur tout, un must pour une colporteuse se baladant dans divers endroits plus dangereux les uns que les autres. Drogues, armes blanches, pierres précieuses … elle possède tout  - ou presque – dans la boîte qu'elle attache à son dos, elle peut y mettre autant d'objets qu'elle le désire grâce à la magie, n'est-ce pas merveilleux ? Avec de la chance, vous pourriez même trouver des armes à feu de l'ancienne civilisation dans son étalage, bien que ce soit assez rare …
Il n'y a qu'un seul endroit où elle refuse parfois des commandes. Yggdrasil. Cette île flottante la met mal à l'aise … Quelque chose l'attire, la rebute, lui fait ressentir tellement de sentiments contraires … C'est d'ailleurs là-bas qu'elle a trouvé l'épée géante siégeant sur son dos à côté de sa boîte de colporteuse, elle n'a aucune idée de pourquoi elle la pris, de ce qu'elle est, aucun récit de livre ne parle de cette arme aussi étrange que glauque. Mais elle l'a pris et elle ne la vendra sûrement pas …  

Autrement, gare à vous si vous lui faites perdre son temps. Si vous lui parlez uniquement pour lui dire bonjour, à moins que cela ne la mette dans un trop gros pétrin, il est possible qu'elle vous foute un vent au mieux. Et si vous insistez de trop, un pied ou un poing.

Éresia Haeresis, une colporteuse froide, toujours à la recherche d'elle-même.






Eh bien, bonjour à tous ! Ou bonsoir, je ne sais pas ^D^ ! Je suis tombée sur ce MAGNIFIQUE forum en allant de partenariat en partenariat et je suis littéralement tombée amoureuse au premier coup d'oeil ♥ ! J'ai dévoré tout le parchemin, le bestiaire itou itou … avec grande joie ! Vous avez l'air d'une communauté très sympathique et j'espère que l'on va bien s'entendre :3 !
Je suis aussi une néophyte du RP, j'écris depuis à peu près 1 mois, alors pardonnez mon noobisme T-T ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 27 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Alter ego : Serpent - Huaìshì
Messages : 102
Date d'inscription : 19/01/2015

Re: Éresia Haeresis ¦ I'm still searching for myself. fut rédigé Dim 8 Fév - 17:37




Bienvenue ! Je t'ai dit, je t'adore merci d'avoir choisi le vert sombre ;;
Amuse-toi sur Drift, et t'en fais pas, ta fiche est bien pour une néophyte, tu n'auras pas de soucis. Et les gens sont gentils ♥

Maintenant que tu es validé, tu peux :
- www recenser ton avatar
- www faire ta fiche de relation
- www faire ta fiche de rp
- www faire une demande de RP







_________________
Albinos master race ♥:
 

Merci sbgfdsjdfkdf:
 


merci ama ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 36 ans
Alter ego : Rouge-gorge nommé Rouge.
Messages : 101
Date d'inscription : 25/01/2015

Re: Éresia Haeresis ¦ I'm still searching for myself. fut rédigé Dim 8 Fév - 17:41

J'aime beaucoup ton personnage, il a l'air intéressant :)

Bienvenue en tout cas ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Re: Éresia Haeresis ¦ I'm still searching for myself. fut rédigé

Revenir en haut Aller en bas
 

Éresia Haeresis ¦ I'm still searching for myself.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: PERSONNAGES :: Les nouveaux héros :: Acceptés-