AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ONCE UPON A TIME Ω ACACIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : 22 ans
Orientation sexuelle : Good Question
Alter ego : Cheval - Loki
Messages : 86
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 24

ONCE UPON A TIME Ω ACACIA fut rédigé Dim 8 Fév - 17:48

Jusqu’à ce que le soleil se lève à l’Ouest et se couche à l’Est, jusqu’à ce que les rivières soient asséchées et que les montagnes frémissent au vent tels des feuilles... GAME OF THRONES
LISTEN, THIS IS MY STORY


Tu m’as demandé un jour si je t’avais tout raconté de mes aventures. Bien que je puisse affirmer t’avoir dit la vérité, je ne t’ai peut-être pas tout dit.~ LE HOBBIT - UN VOYAGE INATTENDU


MUSIQUE ▬ Une belle journée comme Asling les aimait. Un ciel bleu, un soleil qui baignait la ville de ses rayons chaleureux, les oiseaux qui chantaient en cœur avec l'hymne qu'il jouait à l'ocarina... Tout entrait en harmonie avec le murmure du vent qui venait se glisser à ses oreilles. Il devait être un peu perché, totalement dans sa bulle pour être le seul à s'extasier sur ce genre de choses ; Asling était quelqu'un de simple, personne ne pouvait dire le contraire. Son étalon à ses côtés, il avance avec lenteur dans les rues de la ville qu'il n'avait pas côtoyées depuis plus de trois mois maintenant. Son retour, c'était fais sans bruit ; enfin, entre autres. Meallán lui avait carrément collé une droite pour s'être absenté aussi longtemps et pour ne pas avoir donné de nouvelles alors que Eireen l'avait simplement serrer dans ses bras. Il ne pouvait dire le contraire, cette ville et son effervescence lui avait bien évidemment manqué, mais le goût de l'aventure, le danger, ses périples, à choisir, il préférait bien évidemment être loin de chez lui, à vagabonder à droite et à gauche en chevauchant Loki et en ne se souciant de rien... Mais ce serait mentir que de dire qu'il n'avait pas un tant soit peu pensé à son frère et à sa sœur. Ils lui avaient manqué, terriblement, car malgré la compagnie de Loki, la solitude qu'il ressentait lors de ces longs voyages loin de la ville lui était particulièrement pénible. Rangeant son ocarina tout en chassant ses pensées de sa tête, le jeune homme marchait lentement, mais sûrement afin de rejoindre le centre de la ville ; cet endroit absolument joyeux, plein de bonne humeur et surtout, plein de passage. Il n'était pas du tout friand des mouvements de foule, mais il fallait avouer que celle du centre était étrangement réconfortante. Asling aimait entendre ces marchands ambulants hurler, ces danseuses de rues avec le sourire qui accostaient les passants, les musiciens qui rythmaient et enjolivaient ce beau tableau qu'était ce coin de la ville. Il y avait toujours du passage, toujours des sourires, toujours des gens.

De toute sa vie, Asling n'avait jamais vu le centre vide et ce n'était pas pour lui déplaire, il trouverait sans doute quelqu'un à qui refourguer toutes les babioles qu'il avait trouvé lors de son voyage. Sa dernière mission fut très bien payée, mais si Meallán et Eireen l'accompagnent cette fois-ci dans son périple, il faudrait bien plus de fond qu'il n'en avait pour l'instant. Se massant la nuque, le jeune homme attrapa les rennes de Loki et les passa autour de son bras avant de regarder, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas parcouru ces rues, certaines choses n'étaient plus à leurs places... Il était perdu dans sa propre ville, preuve qu'il s'était absenté longtemps cette fois. Ou peut-être n'était-ce qu'une illusion et le fait que la foule soit bien trop oppressante ne le fasse carrément disjoncter et perdre ses repères. Asling préférait bien évidemment la première option plutôt que la deuxième, il n'avait aucunement envie de se taper une crise d'angoisse en plein milieu du centre-ville. Respirant lentement, mais sûrement, le jeune homme à la chevelure dorée continue son avancée. La musique lui caresse les tympans, les danseuses s'approchent de lui, mais il tente de faire abstraction de tous ces bruits environnants... Il avait carrément perdu l'habitude de voir autant de gens... Il s'était transformé en vrai petit ermite. Un soupir, profond avant qu'il ne s'arrête devant une dame qui tenait un stand avec plein d'objets étranges... L'endroit qu'Asling cherchait, il n'y avait pas de doute possible.

Je peux faire quelque chose pour toi l'ami ?

Un énorme sourire sur son visage, cette femme était le genre à être une négociatrice, pas de doute possible... Il savait que ça n'allait pas être chose aisée que de vendre les objets qu'il avait ramenés, mais Asling devrait tout faire pour en tirer un bon prix. Voyons s'il allait réussir à berner cette bonne femme ou s'il allait devoir s'écraser lamentablement.

Je reviens d'un long voyage et j'ai trouvé ces objets, qui je pense, vu ton étalage, pourrait t'intéresser...

Son sourire s'élargit de plus en plus alors qu'elle s'accoude sur son étalage, sa longue pipe glissant de ses lèvres. Il avait affaire à une experte, il pouvait le sentir... Le voilà qui se massait la nuque tout en vidant le chargement qui était établi sur la selle de Loki. Asling posa le brick à braque sur l'étalage de la jeune femme qui commença dès lors à se triturer le menton... Elle inspecta le contenu, de la vaisselle d'une matière étrange, des textiles dans un état assez critique, mais qui serait sans aucun doute reluisant une fois remis à neuf, pourtant, son regard s'arrêta sur une sorte de minerai transparent et Asling put lire la surprise dans les yeux de sa comparse. Elle semble indécise, ou plutôt, elle réfléchit comme jamais.

Je te donne 250 pièces pour le tout.

Le jeune homme ouvrit grand la bouche, grand les yeux et lâcha aussitôt en beuglant.

Tu es folle ?! Tu sais d'où ces objets viennent au moins ?! Tu sais que j'ai failli me faire bouffer par des dragons afin de les récupérer ?! J'ai failli me faire cramer les miches alors je pense que tu peux revoir ton prix et regarder avec un peu plus de recul !

D'autres marchands venaient de s'approcher, regardant le contenu de l'étalage, mais aussi de l'énorme morceau de tissu qu'Asling avait apporté. Soudain, des passants s'arrêtèrent, tous intrigués par ce qu'il venait de crier. Dans la foule, certains visages ne lui étaient pas inconnus.

MAIS C'EST ASLING ! T'es de retour mon petit ! Où es-tu parti vagabonder encore ?! Raconte donc tes aventures à l'occasion, pourquoi pas ce soir dans ma taverne ?
Des dragons ? T'as vraiment croisé des dragons, petit ? Je n'en ai jamais vu de mes yeux, comment étaient-ils ?! Où étais-tu ?!

Il avait peut-être gueulé un peu trop fort. Se massant la nuque, gêné, le jeune homme lâcha un profond soupir avant de faire un signe de main au tavernier qui semblait presser avant de laisser s'échapper son petit récit.

J'étais dans des ruines sur Yggdrasil... J'y suis resté trois mois pour les inspecter, pour faire du repérage et pour récupérer certains minerais. J'ai pu garder quelques souvenirs comme vous pouvez le voir, mais ça n'a pas été sans risque. J'ai réveillé deux dragons qui semblaient avoir élu domicile dans ces ruines, aller savoir pourquoi... C'est une des raisons qui m'ont poussé à rentrer, ils ont déclenché un éboulement, ont tenté de me bouffer. Je savais que mon employeur voulait m'envoyer à la potence, mais pas à ce point-là.

Il se tourna de nouveau vers la jeune vendeuse en arborant un sourire narquois.

C'est pourquoi, vu leur provenance et surtout le risque que j'ai pris, je ne peux pas les vendre à un aussi bas pris. Compréhensible en soit.

Elle se mordit la lèvre inférieure alors que certains des passants qui s'étaient arrêtés pour écouter son récit lui tiraient les bras pour en entendre d'avantages. C'est vrai qu'il était connu dans la ville pour toujours raconter ces nombreuses histoires, il aimait raconter ses aventures, faire vivre ses passions à d'autre. La jeune femme haussa les épaules une nouvelle fois, lui lança une bourse et replaça sa pipe entre ses lèvres.

600 pièces, j'espère que ça t'ira cette fois. Maintenant déguerpis, tu vas me ruiner.

Il n'en attendait pas autant, mais Asling n'allait pas s'en plaindre. D'un magnifique sourire enjoliveur, il lui fait un signe de main et une courbette en avant tout en plaçant sa bourse dans une des poches qui ornaient sa ceinture. Les gens ne voulaient pas le laisser partir, il se fit traîner dans la fameuse taverne de l'ancien ami de ses parents. La soirée allait être longue, en trois mois, il s'en était passé des choses... Assis avec une chope à la main sur la terrasse de la taverne, il commence à conter ses nombreuses histoires, avec entrain, avec enthousiasme, c'était le genre de choses qui rendait Asling vraiment joyeux ; les regards pleins d'admirations, des gens qui l'écoutent sans un mot, avalant ces paroles.


Codage by pandora. Image Tumblr.
à relire, parce que doit y'avoir des fautes /PAN/


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 16 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Alter ego : Mär, la belette
Messages : 26
Date d'inscription : 05/02/2015
Age : 22

Re: ONCE UPON A TIME Ω ACACIA fut rédigé Lun 9 Fév - 13:32

ft. Asling F. Uistean
深夜ユメ

décision. Zut... il me manquait uen pièce, UNE SEULE pièce pour finir le Sky Driver d'un client. C'était un jeune homme qui, visiblement aimait les courses avec style, avait demandé à ce que son moteur face un beau bruit rugissant. C'est moi qui dut  m'occuper de cette commande. Je ne me souviendrais toute ma vie la façon dont ce jeune homme m'a toisé du regard. Ses yeux m'avait scruter de haut en bas, il avait très certainement dut se dire "une gamine s'occupe de mon bébé .... fais chier". Non.. mais;.. je suis plus une enfant ! J'ai 16 ans m'enfin ! Je veux qu'on me traite comme une lady... On me donne souvent 13 ou 14 ans, c'en est blessant à la fin. Je marche dans ces rues, parmi les innombrables commerces, en regardant le ciel bleuté. Je soupire de bonheur. J'aime ce temps, ce ciel bleu  et ce soleil étincelant. Ils ont tout deux gagné la bataille contre les nuages aujourd'hui. Bref, je devais me concentrer. Mon alter ego, était posé sur mes épaules, il me servait comme un tour de cou.

-"Mär, où pourrait-on trouver du FP64 ? Hm... c'est la première fois que j'en entend parler... tout de même; venir nous voir juste pour améliorer le bruit de son engin... On pimp pas son ride, on répare les anomalies !"

Ma belette blanche colle sa truffe humain dans mon cou, ce qui me fit frissonner. Ça, ça voulait dire qu'il était d'accord avec moi. Il aime me donner des réponses comme ça, en mettant sa truffe froid et mouillé dans mon cou. Il est assez taquin !

-"Oyé oyé.. approcher ! Poisson frais ! Tout sortes pas cher !"

Je passais devant les commerçants qui attirait tout les clients qu'ils pouvait. J'aime cette ville, mais j'en ai assez. Je veux voir le monde extérieur. Malgré les interdictions de ma famille. Je veux entre autre trouver Yggdrasil ! On me dit toujours d'arrêter avec ces sottises mais... ce ne sont pas n'importe quoi pour moi ! Mon grand-père est le seul qui ne me donne pas de réponse. Il ne veut pas que je vole de mes propres ailes mais me dit que voyager, c'est bien. Il m'a donné un joli bâton doré.. voir or. Il a dit que c'était précieux et que si jamais je devais partir, je devrais l'emmener. Quand je lui demandé ce qu'il avait de spécial, il n'a pas voulut me répondre. Il s'est contenté de me faire comprendre que je verrais bien un jour.

-"Tu es folle ?! Tu sais d'où ces objets viennent au moins ?! Tu sais que j'ai failli me faire bouffer par des dragons afin de les récupérer ?! J'ai failli me faire cramer les miches alors je pense que tu peux revoir ton prix et regarder avec un peu plus de recul !"

Heh...? Je tourne ma tête vers cette voix qui s'était élevé ? Une dispute entre marchand peut-être ? Je tend l'oreille, sans pur autant m'approcher du petit groupe qui s’était agglutiné autour d'une dame et.. d'un homme vêtu de vert. J'analyse la phrase qu'il avait hurler à al figure de la dame... un aventurier ???!

-"MAIS C'EST ASLING ! T'es de retour mon petit ! Où es-tu parti vagabonder encore ?! Raconte donc tes aventures à l'occasion, pourquoi pas ce soir dans ma taverne ? - Des dragons ? T'as vraiment croisé des dragons, petit ? Je n'en ai jamais vu de mes yeux, comment étaient-ils ?! Où étais-tu ?!"

Asling ? Jamais entendu parler. Je m'approche alors un peu, Me fraye un chemin dans la foule, par pure curiosité. Mär me tirait une mèche de cheveux pour me rappeler à l'ordre.

-"J'étais dans des ruines sur Yggdrasil... J'y suis resté trois mois pour les inspecter, pour faire du repérage et pour récupérer certains minerais. J'ai pu garder quelques souvenirs comme vous pouvez le voir, mais ça n'a pas été sans risque. J'ai réveillé deux dragons qui semblaient avoir élu domicile dans ces ruines, aller savoir pourquoi... C'est une des raisons qui m'ont poussé à rentrer, ils ont déclenché un éboulement, ont tenté de me bouffer. Je savais que mon employeur voulait m'envoyer à la potence, mais pas à ce point-là."

-"Yg...gdrasil ...?"

Je murmure ce nom.... oh cet aventurier avait l'air d'avoir de l’expérience..! quel chance. Il était blond, plus grand que moi et son habit lui allait très bien. Il se démarquait au bien au milieu de cette ville. Je regarde mes vêtement de travail... moi je me fondait dans la masse. Seule mes cheveux violet pouvait.. quoi que. Grand-père m'avait aussi légué une belle armure... comme s'il savait qu'un jour, je partirai. Je n'ai pas le temps de l'essayer mais bon. Ce jeune homme, vraiment très mignon je dois dire, captait toute min attention avec ces récits. Quelle chance.. quelle chance. C'est alors que cet Asling se tourne vers la dame vendeuse, en vantant qu'il aurait pu laisser sa peau e ramenant ces objets. Je plisse les yeux sur ce qu'il avait étaler devant elle. Puis.. elle s'exclame, nettement agacée, qu'elle le lui prendrais pour 600 pièces. Il se fit alors suivre et trainer jusqu’à à la taverne. Le gens réclamait du plus, il voulaient en entendre davantage. je le regarde s'éloigner. Je voulais vraiment.. écouter moi aussi. Je serre mes deux petites mains contre ma poitrine. Mär pour un petit cri plaintif au creux de mon oreille. Ah.. oui au travail ! Je couru alors jusqu’au commerçant que je connais bien. Lui demandant s'il avait l'objet que je recherchais.

-"Oh ma petite Acacia, je suis navrée mais nous en n'avons plus. Pour tout te dire... on m'a voler le dernier la veille ! J'aurais un arrivage la semaine prochaine si tu veux !"

-"Heh...? La semaine prochaine mais.. j'ai un client ..!"

-"Je suis vraiment désolé... demande aux combattants de notre ville, il pourront t'aider peut-être !"

Il entendant par là, des aventuriers, comme Asling par exemple. Il me dit qu'il fallait deux matériaux pour en fabriquer. Tout deux se trouvait dans la grotte d'Yggdrasil. Mais il m'a dit que je pouvait aussi bien enfourcher mon sky driver et aller dans l'autre ville, pour voir si les marchands avait l'objet que je convoitait. Argh... Ça pourrait être une excuse pour partir en exploration... Je remercie le marchand puis pars en direction de la taverne. je devait retrouver ce blond ! Lui demander son aide ! J’espérais qu'il soit encore sobre !

-"Bah alors ma petite, tu cherche ton papa ?"

Mais.. fermez là m'enfin ! Je décide de passer outre ces paroles et aperçoit une touffe blonde. Il y avait encore du monde autour de lui. Je me "cache" derrière un monsieur. je suis bien trop timide pour le sortir de là et lui demander de m'aider...  j'attendrais la fin pour le solliciter. Plus je le regardais... plus je voulais en savoir plus sur lui. Asling, je ne connais que ton prénom.



— thanks, polaris


HRP: je m'excuse pour les éventuelles fautes T^T

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetlove.forumactif.com/
 

ONCE UPON A TIME Ω ACACIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: TERIEL :: Le centre :: Les commerces-