AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'erreur est humaine • [Eresia - Chu-jung Liang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : 25 étoiles.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle .
Alter ego : Geïra, une chatte. - Vui vui -
Messages : 47
Date d'inscription : 08/02/2015

L'erreur est humaine • [Eresia - Chu-jung Liang] fut rédigé Lun 9 Fév - 18:51

'' Je n'échoue jamais. Mais il y a toujours une première fois. ''


Δ Eresia Haeresis

Un autre jour, une autre demande. Cette fois-ci, pas des moindres : L'empereur de Kwaïdan était sa cible – rien que ça -. Bien que la mort de ce jeune empereur pourrait bouleverser le pays tout entier, voir le monde ? elle n'en avait que faire. Une grosse somme avait été demandé pour sa tête par l'un de ses clients les plus réguliers et l'idée d'essayer de s'infiltrer dans le palais ne déplaisait pas à la jeune femme. Cependant, à son grand damne – ou pas, de son point de vue -, peu d'informations lui avait été donné. Bien que le risque que sa mission échoue était élevé, l'excitation n'en était que plus grande. Elle avait laissé sa boîte de colporteuse et son étrange épée dans une ruelle sombre, gardé par Geïra.

Comme à chaque fois, elle était calme et confiante. A quoi bon faire de telles missions si c'est pour partir perdante ? Elle avait de son côté fait des recherches et étudié les allers-retours des gardes extérieurs ainsi que l'architecture de la cité impériale. Elle commença alors son périple à travers cette dernière. Lorsque les gardes détournaient les yeux des murs, elle grimpait en évitant les regards de ces derniers, se baladant de toit en toit, la cape filant au vent. La nuit était noire, et, du haut de son perchoir, les lumières des maisons et des lampadaires créaient un contraste magnifique dans ce paysage nocturne, mais Éresia n'avait pas le temps de s'y attarder. S'infiltrant silencieusement dans l'habitation de l'empereur en assommant un garde peu attentif, elle se faufila dans les longs couloirs de ses appartements.

D'une manière ou d'une autre, c'était trop facile. Les gardes étaient assez faibles, assez pour ne même pas la remarquer pour la plupart. Le menu fretin l'ennuyait terriblement mais elle omit peut-être ses propres capacités ; les gardes étaient les gardes. Elle rencontrerait sûrement les gardes du corps de l'empereur et les autres généraux, bien plus fort – du moins, c'est ce qu'elle espérait – plus tard, ou une autre fois.

Après tous les gardes assassinés, tués ou simplement esquivés, elle se tenait devant les quartiers personnels de l'empereur. Cachée par sa longue cape descendant jusqu'à ses talons et par son chapeau très '' cow-boy '', elle entra dans la salle où elle semblait voir sa cible paisiblement dormir. La colporteuse s'approcha de son naturel pas silencieux et se pencha légèrement vers sa victime en murmurant :

«  告別.»

Sortant un couteau de sous son manteau, elle le porta au-dessus de sa tête en le pointant vers le cœur de l'empereur, ne s'attendant certainement pas à être arrêter dans son geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'erreur est humaine • [Eresia - Chu-jung Liang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'erreur est humaine • [Eresia - Chu-jung Liang]
» [AIDE] erreur [240] : file open
» Erreur E20 sur certaines chaines
» [Malraux, André] La condition humaine
» erreur impression avec la craft lite - résolu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: KWAÏDAN :: Ji :: La cité impériale-