AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles | Shaeketon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : 36 ans
Alter ego : Rouge-gorge nommé Rouge.
Messages : 101
Date d'inscription : 25/01/2015

Retrouvailles | Shaeketon fut rédigé Ven 13 Fév - 10:47





La Baleine est l’emblème de la citée de Teriel.
Mais pas en ce moment même, quand tout le monde est coincé au milieu d'un carrefour parce que la grande bleue qui les transportes est en train de dormir. Elle est très vieille, et vous êtes nombreux aujourd'hui, explique furtivement le dresseur, embarrassé. Oui, nombreux, en effet. Et ce n'est pas pour déplaire à Klaus qui souhaite se fondre le plus dans la masse possible. Il avait réussi, sous prétexte d'être un cartographe en plus d'être conseiller, à se faire libérer de ses fonctions pendant quatre jours pour se rendre à Okleb. Heureusement qu'il avait des contacts à la garde et à la cour pour trouver un transport et un bon horaire de départ. En rentrant, il aurait un rapport long et détaillé de son voyage à faire, c'est certain. Solorin ne le laissera pas s'en sortir comme ça.
Et puis, La guilde d'exploration de Teriel fête ses 300 ans ce mois-ci. Elle propose aux jeunes aventuriers en équipe d'aller à la recherche d'une toute nouvelle île. Klaus n'hésita pas à y participer. Mais peu de gens se donne à cette aventure en général. Klaus était ravi d'avoir entendu la petite Reina en parler. Elle était sa nouvelle apprentie, peignant pour lui les grandes terres du monde sur son globe géant, accroché au plafond de son bureau. C'est en pensant à toutes ces choses qu'il se rappela de l'étrange découverte qu'il avait faite. Klaus portait à l'intérieur de son long manteau une toute petite lettre qu'il devait donner en main propre aux Gardes du roi, à Marsia. Il profiterait donc de cette escale, avant de se rendre à Amrit.

Le voyage avait été plus long que d'habitude, et arrivé à Marsia, Klaus se reposa, le message remit au roi. Le palais était toujours ouvert à tous, accueillant, et Klaus en aurait aimé tout autant à l'îlot sacré. Mais on avait là affaire à un tout autre chef de Royaume. Le roi était un sacré personnage à Okleb. Mais le conseiller l'aimait bien, sans avoir jamais réussi à le voir une seule fois : il est souvent prit. Ou peut être a t-il tout simplement peur de croiser le regard du conseiller de Solorin ? Cela reste un msytère.
Klaus partit à la première heure le lendemain, se munissant de gourdes d'eau dans un grand sac acheté le jour-même au marché de la Grande Place, en plus d'un Bouraq. Ce grand cheval pouvait parcourir des distances et Klaus se souvint de l'histoire de cet animal légendaire, autrefois ayant appartenu à la Garde de Teriel, mais offert à l'époque où la citée était moins riche que celle du sable. Sa bouraq, très gentille, se laissa dresser par le conseiller qui partit de suite en direction de l'Est d'Okleb. Là bas se situait Patanapa, à quelques kilomètres seulement de la grande capitale. Mais il ne fit pas escale pour saluer le chef de la petite tribu qui s'y trouvait. Le temps était compté, il avait déjà assez grignoté sur ce qui lui restait de journées. Il ne lui restait que deux couchés de soleil et trois levés de soleil seulement. Il n’accéléra pas la cadence de son Bouraq pour autant, ne jugeant pas cela judicieux de le laisser mourir de soif bêtement.
Klaus se laissa porter par le vent. Il se perdit plusieurs fois, fonçant lorsque la forêt tropicale vint montrer le bout de son nez, longeant le plus possible les côtes Nord du continent. La beauté de ce ravin était tant sublime qu'il se laissa porter par celle-ci, s'arrêtant quelque temps pour s'y reposer et donner un peu d'herbe rare à manger à son animal. On dirait presque un Oasis. Klaus ouvrir son carnet de voyage et dessina rapidement l'endroit de quelques coups de crayon à charbon, puis se décida à repartir.

Une fois arrivée dans le village d'Amrit, le soleil était sur le point de tomber. Mais la chaleur était étrangement plus forte, l'air quasi irrespirable; Klaus reconnaissait bien là le Nord-Est d'Okleb.
Les habitants, rares, l'observaient avec ce silence qu'ils avaient tous à chaque fois qu'un étranger venait ici. Amrit était sans doute le point de passage le plus emprunté entre le continent de Kwaïdan et la capitale d'Okleb. Le village est au bout même de l'Est d'Okleb, et le bout Ouest de Kwaïdan en est très proche. Mais les habitants d'Amrit semblaient toujours un peu plus surpris de voir Klaus : il ne ressemble pas aux étrangers venus du pays du soleil. Il n'a pas leurs yeux bridés ni leur petit accent. Et il semble plus généreux : il offrit à un vieillard l'une de ses gourdes d'eau, avant de pester intérieurement contre le roi d'Okleb qui ne faisait jamais rien pour ces gens de l'Est.

Amrit était un trou perdu dans le désert, mais qui cachait de bien beaux secrets. Klaus se laissa distraire par le vieillard, qui lui raconta une petite anecdote sur le village, que le conseiller connaissait déjà, avant de lui demander : « Sauriez-vous où se trouve Shaeketon par-hasard ? » L'homme était perplexe mais semblait savoir où la petite se trouvait : « Je crois qu'elle cherche son alter-ego, un tatou. La dernière fois que je l'ai vu elle était à proximité du village. Pas très loin. »
Il montra du doigt, très rapidement, un morceau de désert qui entouré le village. Le vieillard ne se laissa pas prier pour se resservir en eau, et Klaus le remercia pour sa petite histoire et son aide. J'ai oublié de vous parler du rouge-gorge de Klaus, non ? Il est là, depuis le début, à survoler parfois l'horizon. Toujours à se faire discret. C'est lui qui remarqua en premier, au vol, une petite forme noire dans le sable. Le conseiller s'avança jusque là et put sans grand mal reconnaitre la jeune fille. Mais au moment où il trouvait ce qu'il cherchait, la petite ne semblait pas trouver, elle, ce qu'elle était en train de chercher du regard.

▬ « Bonsoir ! » Klaus se laissa s'avancer vers elle, tenant les rennes de son Bouraq. « Est-ce que tu me reconnais ? Ça doit faire plusieurs lunes que l'on ne s'est pas vu. Tu cherches quelque chose ? »

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : vingt-trois ans
Orientation sexuelle : tatousexuelle ?
Alter ego : un tatou nommé Tawnim
Messages : 15
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 21

Re: Retrouvailles | Shaeketon fut rédigé Mar 17 Fév - 18:25



Tu te perds dans tes pensées, tu te perds dans ce monde, tu te perds. Ton pilier a disparu, ton ancre, ta moitié. La tête vide tu essaies en vain de t’orienter, de te retrouver dans cette foule omniprésente. Elle est oppressante, ce brouhaha constamment présent dans les oreilles, les pieds des uns chevauchant ceux des autres, des bousculades, des engueulades - trop de cris. Les mains tremblantes tu te protèges la tête en essayant de te calmer. Allez, inspire, expire. Inspire, expire. La ville ce n’est décidément pas pour toi. Enfin, pas pour toi seule. Parce que tu es seule. Oui.

Déambulant dans Marada, tu balaies les rues de ton regard, faussement convaincue d’y trouver ce que tu cherches. Tes pas sont des poids qui ne te lâchent pas, ils te gardent clouée au sol, incapable d’avancer. Tes “recherches” durent des jours, peut-être même des mois quoique tu en doutes. Tu as l’impression qu’une éternité s’écoule. Cette sensation t’es tellement insupportable que tu ne peux pas rester, quitter cette endroit devient une nécessité. La seule chose qui te ramène à la réalité, à l’idée que tu vis et que le temps s’écoule est cette douleur dans ta poitrine. Au début elle était presque imperceptible, mais elle devient de plus en plus désagréable.

Tu dépenses tes derniers sous dans la location d’un bouraq, remercies son maitre - et ton hôte par la même occasion - pour la gentillesse qu’il a montré à ton égard et tu pars en direction du désert. La traversée est longue, beaucoup trop longue. Pour la première fois tu as l’impression que cette étendue de sable n’a pas de fin. Cette route, tu la connais par coeur et pourtant tu n’en vois pas le bout. Cependant tout a une fin, et tu arrives enfin à Amrit. Si ça se trouve Tawnim a réussi à survivre dans le désert et est retourné à la maison? Oui sûrement. Tu as beau espérer, cette douleur dans la poitrine ne disparait pas. Elle s’intensifie toujours de plus en plus. Tu portes ta main à ton buste, oppressant ta cage thoracique pour étouffer le mal. Sans résultat. Devant les premières maisons tu descends du cheval, bascules les reines vers l’avant et commences à tirer la bête dans les ruelles du patelin jusqu’à ce que tu t’arrêtes devant une petite bâtisse en béton. Ton coeur bat plus fort, tes yeux cherchent déjà la petite chose que tu cherches depuis que tu t’es réveillée à Marada. Lâchant l’animal tu te mets à tituber autour de la maison, bien maladroite. Tu cherches dans le sable, dans les armoises, mais rapidement tu te rends compte qu’il n’est pas là. Non. Il n’est pas là. A bout, tes jambes se dérobent sous ton poids et tu te retrouves bientôt à terre. Tu es censée être forte Shaeketon, mais là c’est trop, beaucoup trop. Et quelques rares larmes qui ne tombent jamais coulent sur tes joues.

Combien de temps? Autant qu’il le faut pour te calmer, relativiser. Il n’est pas mort, sinon tu l’aurais senti. Alors il y a encore de l’espoir. Il faut juste chercher. Mais chercher où? Ton cerveau commence à saturer, tu ne te reposes pas assez… Bien malgré toi tu le lèves en prenant appui sur la paroi en béton, tu ouvres la porte pour te retrouver chez toi, dans ton chez toi. Rien n’a bougé. Ton lit est fait, ton bureau est toujours en bordel, ta collection d’objets est toujours présente, ta cuisine à peu près rangée. Pendant que tes bras sortent machinalement un sot que tu remplis d’eau, ton regard se tourne vers une carte posée sur ton bureau. Okleb y est représenté. Tu sors rapidement dehors pour déposer le sot devant le bouraq, qui doit être assoiffé.

▬ Sois content, j’ai puisé dans mes réserves d’eau pour toi, grommelles-tu d’un ton morne.

En voyant la bête boire l’eau comme si c’était un trésor tu t’attendris un peu. Ton regard s’adoucit un instant pour se rembrunir lorsque tu lèves la tête vers l’horizon. Le vent n’est pas trop fort, mais assez pour que tu retournes à l’intérieur chercher un coupe-vent. Tu t’enroules dans ta cape et caches ta tête dans la capuche marron. Tu pars alors en direction d’une dune plus haute que les autres en caressant au passage l’animal qui peut enfin se reposer. Arrivée au sommet, tu zieutes l’horizon. C’est vaste cette merde quand même. Le désert, un lieu dangereux qu’il ne faut pas sous-estimer, ce que tu as malheureusement fait et que tu peux regretter aujourd’hui.

▬ « Bonsoir ! » Tu te retournes lentement, apercevant une silhouette. « Est-ce que tu me reconnais ? Ça doit faire plusieurs lunes que l'on ne s'est pas vu. Tu cherches quelque chose ? »

Klaus. Que fait-il ici? Tu souris, timidement, à son arrivée. La seule personne que tu supportes habituellement. Mais est-ce que maintenant c’est toujours le cas? Tu n’es pas d’humeur bavarde, surtout pas à propos de ton alter-égo…

▬ Klaus. En effet ça fait longtemps, tu te retrouves en position initiale, lui tournant donc le dos, qu’est-ce qui t’amène ici?

Tu ne réponds pas délibérément à sa question. Espérant que le message arrive à son cerveau. Le conseiller de Solorin se retrouve dans le désert à Amrit alors que tu cherches Tawnim. Situation inhabituelle.

▬ Si tu es venu pour des artéfacts saches que je n’ai rien de très intéressant sur moi en ce moment, tu n’avais pas besoin de venir jusqu’ici pour voir ce que j’ai trouvé, tu soupires, on ne peut pas dire qu’Amrit soit un lieu de détente où on aime s’arrêter.

Ta voix s’écorche à la fin de ta phrase, Amrit est en effet un village paumé au milieu de nulle part. Le seul moyen d’y rentrer et sortir est le désert et tu te prépares déjà a affronter à nouveau ce géant de sable.

_________________
Shaeketon parle en #945572.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 36 ans
Alter ego : Rouge-gorge nommé Rouge.
Messages : 101
Date d'inscription : 25/01/2015

Re: Retrouvailles | Shaeketon fut rédigé Mar 17 Fév - 21:12





Le vent chaud venait se déposer sur leurs visages avec quelques graines de sable. Klaus était là, debout, les pieds enfoncés dans le sable chaud qui les lui brulait. La température était intenable mais il ne laissait rien transparaitre. Il avait prévu le coup, il ne portait qu'une chemise peu épaisse Tderrière son manteau de tissu. Léger sourire, il regardait la jeune femme une nouvelle fois : elle n'avait pas vraiment changée, avec toujours ses longs cheveux noirs qui reflétaient habituellement avec le soleil, et son petit côté nomade qui lui allait bien. Seul cette étrange lueur dans ses yeux avaient changé. Voir même disparue. Elle lui tournait le dos, sans trop jeter un regard. Il n'avait même pas eu le temps de voir son léger sourire quand il la salua.
Elle ne répondit jamais à sa question. Et Klaus repensa aux paroles du vieil homme au village : elle cherchait son tatou. C'est vrai, elle était toujours avec lui, collés l'un à l'autre. Avec, elle pouvait s'afficher fièrement, grande créature qu'était Tawnim. Mais à présent, seule dans le désert avec sa cape à capuche, elle semblait totalement perdue. Le regard dans le vague. « Si tu es venu pour des artéfacts saches que je n’ai rien de très intéressant sur moi en ce moment. » Klaus leva les yeux vers elle, lâchant un faible D'accord entre deux phrases de Shaeketon : « Tu n’avais pas besoin de venir jusqu’ici pour voir ce que j’ai trouvé. »
Klaus acquiesça à nouveau. Un fin sourire s'était affiché sur son visage, et au moment où il allait se retourner vers son bouraq, la jeune femme soupira : «  On ne peut pas dire qu’Amrit soit un lieu de détente où on aime s’arrêter. » Ce n'était pas faux, l'air y était chaud mais assez sec pour être respirable. Et puis, le désert les séparaient de tout, avec un rare moyen de se rendre à Kwaïdan par l'Est d'Okleb. Le mieux était d'aller directement à la capitale, mais celle-ci était vraiment loin, très loin d'Amrit et même de Lunas et Ena. Peu de gens venaient ici, sauf certains voyageurs de Kwaïdan souhaitant passer par là. Sinon, personne. Klaus ne connaissait que Cian et elle dans le coin, et c'était les personnes les plus étranges et solitaires qu'il ait connu. Mais c'est un choix de vie qu'il respecte.

▬ « J'ai connu pire. Et puis les gens d'ici sont plus accueillants que ceux que l'on croise à Lunas. » Non pas que la citée n'était pas belle architecturalement, bien au contraire, elle avait été construite pour ressembler à Marsia, mais là-bas il avait été difficile d'entrer par les grandes murailles de la citée, et pour ce qui était de l'accueil, tout le monde le regardait avec de grands yeux noirs. Heureusement que ce jour-là, Klaus était accompagné de ses mercenaires. Et Ena ? Plus accueillante, mais avec des habitants rares et qui parlent très peu, rentrant chez eux le soir par peur de se faire voler l'âme par les morts de la prison installée tout près. Ce monde est étrange, bien que magnifique, il est très difficile de vivre. Amrit semble le village le plus reculé mais le plus chaleureux que Klaus ait pu voir. C'est en allant voir son ami archéologue qu'il rencontra Shaeketon. Ils se sont tout de suite liés d'une amitié profonde, et même si ils ne se sont rencontrés qu'une ou deux fois, cette fois-ci Klaus sentait bien qu'elle n'était pas en forme. Klaus se rapprocha d'elle, perplexe, laissant son bouraq seul dans un coin, gardé par Rouge.

▬ « Shaeketon, est-ce que tout va bien ? Tu cherches Tawnim ? ... »

Klaus allait lui parler de l’hébergement et de ses recherches plus tard, voyant bien qu'il y avait plus important pour l'instant. Il vint poser sa main contre l'épaule de la jeune femme, essayant de la réconforter tant bien que mal. Combien de temps n'avait-elle pas mangé ? Et depuis combien de temps cherchait-elle son alter-ego ?
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Re: Retrouvailles | Shaeketon fut rédigé

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles | Shaeketon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» 2x03 - School Reunion (L'École des retrouvailles)
» Retrouvailles
» Retrouvailles familiales
» Retrouvailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: OKLEB :: Amrit-