AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la première cadence (ft. Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : trente-deux ans
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Alter ego : henri l'hermine
Messages : 37
Date d'inscription : 25/01/2015

la première cadence (ft. Drake) fut rédigé Sam 14 Fév - 21:08

une première rencontre
Drake
feat.
Siuan


 

 



 

 

A dire vrai, elle n’avait pas pour habitude de s’entraîner dans un environnement aussi fastueux.

Réveillée tôt ce matin par des glapissements hystériques d’hermine en colère, couchée tard parce qu’elle ne parvenait pas à trouver le sommeil la veille, Siuan n’était pas au meilleur de sa forme. De jolies poches violettes s’épanouissaient sous ses yeux, et elle réprima un bâillement alors qu’elle pénétrait par une porte détournée dans l’enceinte du Colisée. . D’ordinaire les gardes ne venaient pas s’entraîner ici, aujourd’hui était donc un jour singulier. Elle avait reçu la requête suivant il y avait un moment déjà: Afin d’optimiser la protection de Solorin et aux vues des récentes pertes humaines qu’avaient subis les rangs des subordonnés, il apparaissait judicieux d’instaurer des entraînements au combat commun. Les gardes se familiariseraient ainsi les un avec les autres, et il n’y aurait pas de réitération des fautes qui en un autre temps avaient couté la vie à plus d'un fidèle.

Ceux qui étaient morts, Siuan ne les avait pas connu: à dire vrai, les subordonnés les plus anciens étaient si soudés qu'il était difficile de se faire une place parmi eux. Elle frotta pensivement ses tempes, comme pour neutraliser une migraine naissante et fit glisser la charge qu’elle portait sur son épaule. Il y avait bien longtemps que le Colisée n’accueillait plus de vrais combats. Les tournois de sky drivers pouvaient certes être violents, mais rien de comparable aux batailles qui se livraient là dans les temps anciens. Elle eut un regard pour les grandes portes, entrées royales qui ne s’ouvraient que lorsque l’heure du grand spectacle avait sonné. Pour l’heure, elle s’était contenté des coulisses, cela lui convenait très bien.

Elle fit quelques tours sur la piste, terre battue, rien de très intéressant. Ses regards se portèrent sur le centre, qu’allaient-ils bien pouvoir faire aujourd’hui ? Elle s’était habituée à un entraînement chronométré, dont rien ne devait rompre la litanie. Peut-être était-il temps de changer ses habitudes ? Siuan défît son paquet, en rependit le contenu sur le sol pour s’assurer qu’il ne manquait rien. Une belle journée s’annonçait, mais pour l’instant, il faisait encore froid. Un polissoire, des bandages, de l'alcool fort, une arme de poing et quelques autres choses sans trop d’intérêt. Elle détacha la boucle qui retenait le cimeterre pendu à sa ceinture et la posa en tas avec le reste. Pas d’armure, pas de bouclier, rien de plus lourd qu’un plastron de cuir tanné par les coups et les années qu’elle portait pour s’entraîner. Pour le reste elle ressemblait à n’importe qu’elle autre native de Teriel.

Des cibles éparses étaient en place, entre autre choses, mais pour l’essentiel il n’était pas nécessaire d’employer un équipement très élaboré. Un exercice en milieu urbain aurait été plus divertissant, pas question cependant de prendre des risques tant que l’on ne savait pas à qui on avait affaire, comparse ou non. Siuan s’avança jusqu’à une flaque de lumière blanche à la recherche d’un peu de chaleur et entreprit de rassembler sa concentration. C’était un processus bien rôdé quoique un peu routinier. Cesser de penser, en appeler au vide, dans un dénuement total et une complétude parfaite. Et sentir là, discrètement la source du pouvoir qui ne demandait qu’à être exploité. Son souffle devint paisible, comme dans un sommeil. Ses yeux clos, les paupières se scellèrent. Et tout vola en éclat.

« Bordel Henri ! »

L’hermine s’était employée à ronger les restes d’une cible de bois qui trainait là, grognements de satisfaction et bruits de dents dans le silence paisible. Ils se toisèrent l’un l’autre, non sans un certain air de déjà-vu puisqu’ils se disputaient silencieusement assez fréquemment comme un vieux couple. D’un œil sournois, Henri se remit à grignoter ostensiblement sous le nez de Siuan pour aiguiser ses dents qui –elle le savait- finirait comme chaque jour par se planter dans sa peau.
© Gasmask



_________________
en ce moment je suis là le weekend :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


Re: la première cadence (ft. Drake) fut rédigé Mar 17 Fév - 3:11






Lazyness


L’effet de l’air ambiant se mêle avec tes mèches qui semblent danser  au rythme de ta marche. Tu es dans ce grand lieu qui abrite autant d'esclaves que de voleurs. Chacun de tes pas est un pied dans un gouffre sanguin. Nombreuses sont les quantités de sang qui ont été versés, et ce, sans compter les multiples goûtes de sueurs qui s'y sont mélangées. Cet endroit est le Colisée, lieu d’attraction ou de nombreux spectateurs sont rassemblés de manière constante. Cet endroit représente le prélude de toute compétition . Toutefois, nombreux semblent oublier qu’outre son utilisation pour les Jeux Sacrés, ce lieu sert surtout à s’entrainer. Plusieurs l’ont oublié outre ta sœur d’arme qui tentait de s’entrainer. Ses traits inspiraient la concentration et son regard était hypnotisé par sa cible. On aurait dit qu’elle tentait de ne faire qu’un avec son arme pour faire mouche. Malheureusement, les animaliers étaient des êtres perturbants. Tu en savais bien quelque chose puisque tu étais obligé de trimballer le tien qui ne voulait visiblement pas se réveiller.

-Haha!

De puissants éclats sonores percent soudainement l’atmosphère imprécise, traçant ainsi la première ligne de la journée.

-Je suppose qu’Henri a faim tout comme cette bête à envie de dormir.

Le fauve en question n’était nul autre que ton familier qui était entre la vie et la mort. Kaiser était du genre à naviguer constamment dans les eaux troubles. En résumé, il préférait marcher comme un ivrogne et faire semblant de dormir au lieu de se tenir fermement pendant une durée déterminée pour finalement de dormir d’un seul coup par la suite.  Bref, cette créature était particulière et tu ne voulais même pas chercher à la comprendre surtout qu’elle venait de lâcher tout son poids sur le sable chaud de l’arène. Sans le savoir Kaiser utilisait l’amalgame entre le sang et la sueur de plusieurs combattants comme coussin et visiblement, il ne semblait pas préoccupé par les circonstances...

-Par contre, j’espère que tu ne comptais pas t’entrainer à l’aide de cibles en bois...



Tes paroles représentent un paradoxe avec ta nature puisqu’indirectement, tu te portes garant de lui trouver une manière bien plus intéressante de t’entrainer. Que tu le veuilles ou non, tu devais entretenir ce corps même si tu éprouvais un déplaisir réel à le faire. Toi, ce que tu aimais était lié à la détente. Ainsi, tes entrainements vigoureux étaient justifiés par ton conditionnement qui avait constamment pour résultant la détente. De cette manière,  ta paresse éternelle s’était transformée en combustible pour avoir droit à une période de relaxation à la fin de la journée. Quoi de mieux pour joindre les défauts à l’utilité et l’utilité à l’agréable?

-Je veux dire que ça doit être assez ennuyant non?



Tu ressemblais typiquement à l’homme qui comptait lui proposer un duel pour être en mesure de se changer les idées. Heureusement, tu détestais les clichés et par dessus tout les affrontements. C’était trop épuisant, mais même pour un amant de l’assoupissement comme toi, s’entrainer avec des cibles était...

-Je dis ça, mais en fait, tu as le droit de faire ce que tu veux, je suppose.

Tu poses calmement le sac que tu transportais et l’arme avec laquelle tu te promenais puis tu te crées un espace à côté de ton alter ego pour y poser ton fessier.





Blast!


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Âge : trente-deux ans
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Alter ego : henri l'hermine
Messages : 37
Date d'inscription : 25/01/2015

Re: la première cadence (ft. Drake) fut rédigé Sam 21 Fév - 23:48


 
«Those of you lucky enough to have your lives take them with you. However, leave the limbs you’ve lost. They belong to me now.»

Elle se tourne vers son interlocuteur, rougissant un peu de l’impression qu’elle a du lui laisser. Il s’avance, se meut aisément à travers l’espace, la mine bienveillante, amusée aussi. C’est un comparse à n’en pas douter comme le suggère son bagage, identique à celui de tout autre garde de Solorin. La gêne laisse place à un franc sourire sur les traits de Siuan, heureusement pour elle l’entraînement d’aujourd’hui promet d’être moins monotone. Elle ne se préoccupe plus du tout d’Henri qui a recommencé, l’air de rien à ronger la vieille cible, non sans quelques regards méfiants pour Kaiser. Siuan n’a pas encore eu le loisir de faire la connaissance de cet homme. Les quêtes et missions qui sont confiées aux gardes par Solorin ont parfois le don de les éloigner les un des autres. Elle s’avance d’un pas décidé vers son frère d’arme, cela fait longtemps qu’elle éprouve de la solitude à l'entraînement et il y a comme  une lueur d’excitation dans son regard.

Son alter  ego s’effondre sur le sol de l’arène dans un soupire presque comique, soulevant un nuage de poussière. « Les vieilles habitudes, tu sais ce que c’est, j’imagine que mes méthodes vont te paraître archaïque dans ce cas, ah ah » avec son rire honnête elle exorcise un léger malaise. Son entraînement est le fruit du travail d'un ancien mentor, elle éprouve un certain attachement pour cette routine et a du mal à accepter le changement. De plus, la nature de son don n’est pas des plus permissive lorsqu’il s’agit de combat, ni offensive, ni défensive, elle a peu de chances de livrer des duels épiques si ce n’est en faisant appel aux armes, elle se trémousse un peu défaite « c'est vrai que c'est pas la chose la plus marrante au monde... qu'est-ce que tu suggères ? »

Elle le regarde s’asseoir à côté de Kaiser, toujours assoupi. Au loin quelques craquements sonores, Henri a changé de cible, il semble déterminé à rendre ses crocs les plus aiguisés possibles. Lorsqu’il n’était encore qu’une hermine minuscule, sa morsure ne faisait pas plus d’effet que quelques chatouilles, un temps dont Siuan est nostalgique. Elle remonte ses manches jusqu’aux coudes, se plante devant son interlocuteur les poings sur les hanches « comment dois-je t’appeler au fait ? » Pas question de rester plus longtemps les bras ballants, le temps s’écoule et qui sait quand se représentera un aussi belle occasion de se dégourdir les jambes ? Son éternel sourire devient un peu inquiétant, « d'ailleurs c'est curieux, je ne t'avais jamais vu auparavant, t'es une nouvelle recrue ? » Elle change de méthode, bien décidée à cerner le caractère du jeune homme quitte à bousculer un peu ses habitudes, drôle de manière de se divertir.
© GASMASK

_________________
en ce moment je suis là le weekend :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


Re: la première cadence (ft. Drake) fut rédigé Mar 24 Fév - 21:45






Lazyness


Alors que tu pensais pouvoir te reposer et laisser les douces caresses du vent te bercer, tu te mets à t'esclaffer comme tu ne l'avais pas fait depuis un bon moment. Elle venait de te surprendre alors que tu avais baissé ta défensive durant un court laps de temps. Ton rire était si spontané et si vrai que tu t'étais presque étouffé.

-Si je suis une recrue...?

Tu tentais de reprendre ton sérieux et de sous-peser les éléments de la situation actuelle. Tu voulais à tout prix agir de manière convenable, mais tu éprouvais de la difficulté à réprimer cette extase de joie qui s'emparait de toi.

-On peut dire que je le suis si nous tenons compte du temps que je consacre à mon entrainement.

Ton calme naturel refaisait surface, faisant émerger ton expression faciale sereine à laquelle tu étais accoutumée. Elle avait trouvé la bonne manière de t'aborder et elle semblait être un personnage assez amusant. En bref, elle possédait tous les éléments pour t'occuper l'espace d'une journée.

-Mais si je peux oser, je vous proposerais de vous entraîner avec un partenaire d'entrainement.

Tes iris disparaissent lentement alors que tu fermes les yeux. Calmement, tu te concentres sur ta respiration, inspirant et expirant à un rythme serein et continu.

-Du moins, c'est ce qu'une personne normale t'aurait conseillé.

Un rictus se forme sur ton visage qui semble dévoiler un épanouissement à jalouser.

-Mais le meilleur moyen de s’entraîner est de dormir et de rêver à l'entrainement.

En fait, plusieurs seraient portés à croire que tu étais en train de mentir, mais tu disais totalement la vérité. S'il y avait une chose que tu avais apprise au fil des années, c'est qu'avant même d'effectuer un geste, il fallait être en mesure de le visualiser. Ainsi, tout le monde te considérait comme étant un être paresseux alors que tu préférais simplement visualiser constamment ton entrainement. Il fallait tout de même admettre que l'effort n'était pas aussi intense ce qui était une conséquence directe de l'impression que les autres avaient de toi. Par contre, les résultats étaient bel et bien réels. Tu en étais la preuve humaine.

-Mais bon, chacun sa méthode.

Sur ses dernières paroles, ta respiration se ralentit soudainement et tu pénètres un environnement abstrait. Entre la réalité et le rêve, ton âme commence à flirter avec le sommeil jusqu'à ce que tu réalises que tu avais oublié une chose importante. Tu ouvres donc un oeil et souffle tes dernières paroles.

-Au fait, je suis Drake. Enchanté!




Blast!


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Re: la première cadence (ft. Drake) fut rédigé

Revenir en haut Aller en bas
 

la première cadence (ft. Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ma première aquarelle....
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première
» Quelle est la première montre à avoir......? [historique] Merci de vous y joindre!
» tanks de la première guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: TERIEL :: Le district est :: Le Colisée-