AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : Vingt-quatre ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Alter ego : Flick le Renard-Écureuil
Messages : 10
Date d'inscription : 08/02/2015

Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys] fut rédigé Dim 15 Fév - 17:42



Un courant d'air frais, une lueur éphémère perçue à travers la fenêtre assaillie par une horde de gouttes d'eau. Oui, il y avait une averse dehors et garce à ce genre d'intempérie, on pouvait distinguer trois types de personnes. Tout d'abord, ils y avaient ceux qui ne voulaient qu'une seule chose : rentrer chez eux pour retirer rapidement leurs vêtements humides. On y distingue plus spécifiquement les adultes et les personnes d'un certain âge. Ensuite, il y a les enfants qui eut, préféraient rester sous l'eau et jouer dans les flaques pour savoir qui ferait la plus grosse éclaboussure. Et puis il y a Kanra. La pluie ? Cela ne la dérange guère, elle pourrait passer toute une journée dehors, simplement pour survoler la cité, mais aujourd'hui, elle n'était pas dans cette optique-là. Elle courait comme si sa vie en dépendait, ce qui n'était pas faux. Elle venait d'ébranler une aile de son deltaplane et il ne fallait pas perdre une seule minute pour le réparer, sinon, il en serait fini de son business de messagère. Bien sûr, elle pourrait continuer ses courses à dos de Chocobos, mais rien ne vaut la vitesse de son deltaplane. Vraiment rien. Courant tête baissée dans les rues commerciales de Leclar, Kanra ne fichait bien d'être trempé jusqu'au os, elle voulait mettre à l'abri son bijou au plus vite.

Les rues étaient désertes. Silencieuse, simplement animé par le ruissellement de l'eau coulant, tel un torrent, dans les tuiles des magasins. Kanra courait, manquant à plusieurs reprises de tomber tête la première dans les escaliers qui la rapprochait petit à petit de sa modeste boutique. Elle y était enfin arrivée, sans blessure apparente. Jetant les clefs sur une table base, elle déposa avec tout le soin qu'elle pouvait avoir en stock son deltaplane à l'arrière-boutique, c'est-à-dire dans son salon et soupira lourdement face à l'étendue des dégâts.

« Je vais me faire tuer... » Vint-elle ajouter dans un soupir de désastre.

Elle déteste vraiment abîmer ses affaires, surtout ce qui lui sert le plus souvent dans son métier. Elle allait devoir aller jusqu'à Rainwall pour y rencontrer son vieil ami et lui faire part de ses mésaventures avec son deltaplane. Rien qu'a l'idée de devoir faire un aussi long voyage l'ennuya. Elle devra stopper son travail pendant plus d'une semaine et cela n'était pas bon du tout pour elle. Elle devait faire un choix, mais sa réflexion fut rapidement coupée par le doux son de la clochette de sa boutique. Quelqu'un venait d'entrer. Non. Deux personnes venaient d'entrer. Flick était aux aguets, posté sur les épaules de sa bien-aimée, il avait les poils hérissés. Vu sa réaction, Kanra pouvait déjà savoir qu'il s'agissait de deux hommes. Se redressant alors, elle vint retourner dans sa boutique, toujours aussi trempée qu'en arrivant.

« Bien le bonjour à vous. Je m'excuse de me présenter à vous ainsi, j'ai étais surprise par la pluie et je n'ai pas eu le temps de me changer. » Un sourire. Voilà comment charmer ses clients, mais apparemment, ce n'était pas cela qui allait faire tirer une quelconque expression à l'homme devant elle, qui avait un certain âge. « Mademoiselle Elteal. Votre réputation de messagère nous est remontée jusqu'à nos oreilles et nous aurions besoin de vos services pour livrer une lettre de la plus haute importance. » Il laissa un instant de silence pour sortir une enveloppe portant un seau que Kanra n'avait jamais vue, puis il reprit. « Vous serez généreusement récompense si vous remettez cette lettre au chef du conseil à Sol Falena. Mais sans vous offenser, je ne peux vous laisser livrer cette lettre seule, c'est pour cela qu'un chevalier va vous escorter. »

Kanra était resté silencieuse, bien trop silencieuse. Beaucoup trop silencieuses. Remettre une lettre importante ? D'accord. Savoir qu'elle devait être prudente . D'accord. Devoir se coltiner un chevalier qui ne ferait probablement que la ralentir ? Non. Objection catégorique ! Elle voulait lui hurler dessus, lui dire qu'elle n'avait nullement besoin qu'on la surveille, mais le client est roi et Kanra sera les dents tout en acquiesçant d'un simple geste de la tête. Mais que diable avait-elle fait à Solorin pour avoir une journée aussi riche en mauvaise nouvelle ?

« Rentre et présente-toi. » Vint ajouter le vieil homme au jeune garçon qui se tenait sur le bas de la porte.


Dernière édition par Kanra Elteal le Sam 21 Fév - 1:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 21 ans
Alter ego : merle noir ; Blagden
Messages : 31
Date d'inscription : 14/02/2015

Re: Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys] fut rédigé Mar 17 Fév - 0:20


Il tint dans ses mains l'ordre de mission récupéré un peu plus tôt ; il n'en reconnut pas l'écriture, mais il était sûr qu'il lui était adressé. A vrai dire, on ne pouvait pas se tromper. Son nom était inscrit sur le coin de l'enveloppe, tracé en lettres familières. Si l'envoyeur était bien celui qu'il pensait, ça ne présageait rien de bon : pour la milice, un travail ennuyeux, de longues marches pénibles de préférence, était la plus belle chose qu'on pouvait offrir à quelqu'un. A l'aune de leurs principes, ils lui avaient fait un superbe cadeau.

Le contenu de la lettre -une mission d'escorte- fut donc sans surprises pour le chevalier : la lecture le laissa impassible, jusqu'à ce que ses yeux butent sur la dernière ligne. Par Solorin, c'était une coquette somme ! Au moins assez pour remplacer son équipement, peut-être même s'acheter une monture— sa nouvelle lubie depuis qu'il était entré dans l'Ordre.
Il attrapa son nécessaire de voyage à la caserne puis dévala les escaliers jusqu'à la grand-place, ses semelles lourdes battant un pavé trempé. Un bureaucrate à l'air pincé l'y attendait.

« Chevalier, débuta l'homme à la barbe grise. Ils marchèrent côte à côte, longeant les allées sous l'averse. La Première Messagère doit délivrer une lettre d'une importance vitale pour le Conseil-- je veux ce message délivré dans les plus brefs délais et vous vous assurerez que rien ne s'interpose entre elle et Sol Falena. C'est entendu ? »
« J'y veillerai. »

Le reste du trajet jusqu'à l'échoppe fut silencieux. Il laissa le vieil homme entrer le premier et patienta sur le seuil.
Il écouta l'échange d'une oreille, détaillant la jeune femme d'un oeil ; deux mots du fonctionnaire avaient suffi à la rendre austère, à moins que ce ne fût son expression habituelle.
Othys s'efforca de rendre la sienne aimable alors qu'il franchit le pas pour saluer la jeune femme, détrempé et ruisselant de pluie.

« Je suis Othys, chevalier à Sol Falena. C'est un honneur de vous rencontrer. »


Dernière édition par Othys le Mer 18 Fév - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : Vingt-quatre ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Alter ego : Flick le Renard-Écureuil
Messages : 10
Date d'inscription : 08/02/2015

Re: Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys] fut rédigé Mar 17 Fév - 19:05



Notre blondie n'en revenait toujours pas. Devoir se faire escorter pour délivrer une lettre. Elle comprenait que l'enveloppe devait contenir des informations très importantes et acceptait donc le fait de devoir être plus prudente et minutieuse que d'ordinaire, mais le fait que l'on lui colle un inconnu aux pattes... Elle ne pouvait que pester et tout en essayant de cacher au mieux son désarroi. Elle continua tout de même de tendre l'oreille aux dernières paroles du vieil homme avant que celui-ci, la saluant d'un signe bien distinctif, parti de sa boutique, laissant un lourd et pesant silence s'installer entre la blonde et le jeune homme planté devant son comptoir. Elle le fixa longuement, le dévisageant. Devant lui, elle se permise de soupirer, d'exprimer son incompréhension en employant le langage de son village natal. Allait-il comprend avec cela qu'elle ne voulait pas de son aide ? Probablement pas. S'exprimer sous le feu de la colère n'est, en général, vivement déconseillé, mais que voulait vous, Kanra est... Kanra. Voilà tout simplement.

« Vous m'excuserez, mais je n'ai pas l'habitude que l'on me colle quelqu'un entre les jambes. » Venant s'attacher les cheveux pour éviter de ne transformer son sol en piscine, elle vint sortir une vieille carte de la région et l'étale sur la table basse près de l'entrée, poussant par terre toutes les babioles qui étaient dessus. « La seule chose qui va m'arranger de vous avoir, c'est le fait que vous connaissiez le chemin terrestre pour aller jusqu'à Sol Falena. »

À l'aide d'un vieux compa en bois et d'un crayon qu'elle tendit au chevalier posté au garde-à-vous, elle commença à essayer de voir le nombre de jours que cela pourrait lui prendre pour arriver dans les temps. Puis soudainement, elle vint poser sans contrôler sa force sa main sur son propre front en grognant.

« Argh... Je vais devoir faire un long détour... Tsss, je n'aurais jamais dû voler en pleine intempérie. » S'étant mise assise en tailleur pour être plus à l'aise, elle croisa ses bras en fermant les yeux, réfléchissant longuement. « Je dois aller à Rainwall pour qu'un vieil ami répare mon deltaplane, je m'excuse d'avance pour ce que je vais dire, mais j'espère vivement que vous n'allez pas me ralentir. »


Dernière édition par Kanra Elteal le Sam 21 Fév - 1:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 21 ans
Alter ego : merle noir ; Blagden
Messages : 31
Date d'inscription : 14/02/2015

Re: Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys] fut rédigé Jeu 19 Fév - 0:46





Le problème quand on était soldat, c’est qu'escorte désagréable ou mission pourrie, quand on est en bout de chaîne de commandement on se devait d’obéir sans discuter. Othys avait courbé l'échine toute sa vie, élevé dans un bain de politesse puis plus tard dans un bain de discipline martiale qui ne tolérait pas la moindre réponse irrespectueuse, ni envers les supérieurs, et surtout pas envers les citoyens. Alors il resta coi, retenant la réplique cinglante qui lui brûlait les lèvres.
Un deltaplane... Intéressant mais inutile en l'état : sa présence confinait la messagère au sol. C'était une ballade qu'il aurait aimé pouvoir éviter, et, il s'en doutait, elle aurait certainement apprécié une autre compagnie que la sienne pour celle-ci. Le jeune homme eut l'air de vouloir protester lorsqu'jelle mentionna Rainwall, puis se ravisa.

À moins qu'une soudaine passion pour la cueillette ne me prenne au milieu du chemin, vos inquiétudes n'ont pas lieu d'être, répliqua-t-il d'un ton plus sec qu'il ne le pensait. Sacré détour...
Par Solorin ! Cela ne pouvait-il pas attendre ?
A moins qu'elle ne prévoie de le laisser sur place une fois qu'elle ait réparé son deltaplane, une possibilité qui, étant donné le regard obtus de la jeune femme, semblait tout à fait probable au chevalier.

Comme vous voudrez, Messagère.

Il s'approcha de la carte, crayon à la main. Il connaissait assez bien la région autour de Rainwall, pour y avoir fait ses armes, mais la futaie lui était inconnue. Il se garda de mentionner cela à la demoiselle Elteal, ne voulant la voir insinuer davantage qu'il n'était qu'un poids sur ses épaules.

Longer la côte jusqu'à Rainwall me semble le meilleur pari, dit-il en traçant quelques lignes sur la carte pour lui indiquer ce qu'il voulait dire. Dans des conditions idéales, je dirais cinq jours pour faire l'aller-retour, puis traverser la futaie... avec le temps actuel, je dirais sept.

Le seul mot "mouillé" pourrait suffire à décrire Rainwall. Oh, pas le crachin insignifiant dont les Faleniens avaient l'habitude, mais l'une de ces pluies qui ne tombent que près de Rainwall, comme si un dieu facétieux s'amusait à déverser des seaux d'eau sur la tête des pauvres mortels demeurés sur le plancher des vaches. Selon les prévisions les plus sombres d'Othys, ils passeraient leur temps à patauger dans la boue salée, soumis à une pluie en furie, avant d'atteindre ne serait-ce que la moitié de leur itinéraire.


Je vais vous laisser faire vos affaires ; nous partons quand vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : Vingt-quatre ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Alter ego : Flick le Renard-Écureuil
Messages : 10
Date d'inscription : 08/02/2015

Re: Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys] fut rédigé Jeu 19 Fév - 12:56



Son visage avait pris des traits qui ne lui ressemblaient guère. Sourcille froncé, mine désagréable, attitude nonchalante, un tact naturellement inexistant ; autant dire que lorsque mademoiselle Elteal est dans un de ses nombreux mauvais jours, il ne lui en faut que très peu pour réagir au quart de tour. La rude vie qu'elle avait menée à Patanapa n'avait en rien arrangé son caractère. Son titre de sauvageonne elle l'avait durement gagnée, mais il lui allait comme un gant. La lampe a huile suspendue au-dessus de leur tête était la seule source de lumière qu'elle pouvait avoir. Vivre avec le strict nécessaire ? Lady Stark Elteal connaît bien cela.
La blondie s'était donc installé sur un coussin rembourré de plumes, inspectant scrupuleusement la carte qu'elle venait de poser à la vue du jeune chevalier. "Messagère". Allait-il l'appelait ainsi tout le long de leur excursion ? Cela ne manqua pas de faire doucement rire Kanra qui secoua doucement une main devant son propre visage avant de poser cette même main sur une boule poilue qui venait à l'instant même d'arriver.

« Nous allons mettre tout de suite certaines choses aux claires. Appelez-moi Kanra, tout simplement et le petit animal à côté de moi, c'est Flick. » À peine, eut-elle le temps de finir sa propre phrase qu'elle regarda instinctivement l'ensemble de sa boutique, cherchant l' ego du chevalier, ne le trouvant point. « Un chevalier a-t-il le droit de divulguer son prénom à une vulgaire roturière ?  » Demanda-t-elle sur un ton quelque peu taquin.

Une sensation désagréable vint s'emparer du bas de son corps. Les fameuses fourmis dans les jambes. Elle se redressa alors, restant tout de même proche de la table pour regarder attentivement le chemin qu'il voulait lui faire prendre. Il avait l'air de savoir ce qu'il faisait. Cela la rassura en quelque sorte. Ses bras étaient monopolisés par son renard-écureuil qui surveillait de près les gestes du chevalier. D'un geste de la tête pour indiquer qu'elle parlait de la carte, elle vint s'éclaircir la voix avant de prendre la parole.

« Sept jours ? Je vois. » Elle n'ajouta rien de plus pour le moment. Elle vint seulement déposer Flick au centre de la carte, venant se diriger vers l'arrière-boutique pour y sortir son deltaplane qu'elle avait replié pour en faire une sortie de sac à dos et prendre cette fois-ci, un vrai sac déjà prêt pour de futur course. « Je parie que l'on y sera dans six jours. Je n'ai jamais dépassé ce délai et ce ne sera pas aujourd'hui que ça va commencer ! » Finit-elle par ajouter sur un ton plus enjoué que d'ordinaire.

Lettre en main, elle vint replier la carte, laissant Flick occupé ses épaules et d'un léger souffle, elle éteignit la lampe à huile, jetant un dernier regard au chevalier avant qu'ils ne tombent dans le noir total.

« Allons-y. Nous irons du côté ouest de Leclar pour récupérer mon Chocobo. Vous comptez me suivre à pied ? »

_________________


Kanra Elteal s'envole en #E4BCB5


Dernière édition par Kanra Elteal le Sam 21 Fév - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 21 ans
Alter ego : merle noir ; Blagden
Messages : 31
Date d'inscription : 14/02/2015

Re: Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys] fut rédigé Sam 21 Fév - 1:10




« On m'a prêté un cheval pour le trajet, répondit Othys, qui regrettait toujours de ne pas avoir sa propre monture. Et vous pouvez m'appeler simplement Othys. »

Il la suivit hors de la boutique, lui prenant le chemin des portes de la ville et la jeune fille partant chercher sa monture. Son cheval harnaché, il l'enfourcha et ajusta son épée sur son côté, puis attendit que Kanra revienne avec son Chocobo. Blagden le merle l'avait rejoint, perché sur son épaule, indifférent à l'averse glaciale. Au loin, le ciel était noir, zébré d’éclairs.

« Normalement, vu ce qui s’approche, on ne devrait pas partir. Mais, de toute façon, qu’on reste ici ou qu’on parte, on est bons pour une saucée. Alors autant gagner du terrain dès maintenant... »

Sur ces entrefaites, ils se mirent en route, Othys la laissant partir devant.
La route vers Rainwall était ennuyeuse. Il n'y avait presque rien, à part des broussailles et quelques lapins. Ca et là émergeaient de petits massifs de rochers et des arbustes. Le sol était humide et boueux ; un vent violent balayait la côte, mordant les voyageurs, impitoyable. La chevauchée avait été silencieuse jusque-là.
Bientôt Othys nota que Cadoc, sa monture, avait ralenti l’allure. L'étalon ne pouvait progresser convenablement dans ce bourbier, mais surtout, Blagden semblait lui aussi avoir ressenti quelque chose de désagréable. Le ciel sombre et le vent le rendaient nerveux. Il regarda en périphérie, notant la silhouette de la messagère chevauchant quelques mètres devant lui. Tout cela le rendait irraisonnablement inquiet.
Soudain, il sentit quelque chose se mouvoir dans les fourrés, et une forme bondir pour lui barrer la route.

« Attention ! »

Le jeune homme dégaina son épée d'un geste vif et la brandit sur leur terrifiant agresseur, un adorable lapin nain aux yeux globuleux. Celui-ci eut la peur de sa vie et fit volte-face dans la végétation en poussant un couinement.

Si Solorin avait ouvert un trou béant sous ses pieds à cet instant précis, Othys se serait probablement jeté dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Re: Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys] fut rédigé

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne me met pas de bâton dans les roues ! [PV. Othys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'eau dans les roues !!!
» probleme sur le mouvement de roue e-revo ( réparer )
» Jeu dans les roues ?
» Une main dans sa culotte...
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: ALPHEGIAS :: Lelcar-