AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 two worlds, one family Δ bilal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : trente-sept ans
Orientation sexuelle : bisexuel
Alter ego : un guépard répondant au nom de « dagger »
Messages : 192
Date d'inscription : 18/01/2015

two worlds, one family Δ bilal fut rédigé Mar 17 Fév - 20:18

TWO WORLDS, ONE FAMILY
bilal & saad
musique - Il y a fuir ses responsabilités et s'appeler Saad Dahaka.
Avouons-le ; s'appeler Saad Dahaka est bien pire que de fuir ses responsabilités, car quand on s'appelle Saad Dahaka, on ne fait même pas exprès.

On t'a dit demain, tu auras de la visite, un conseil est prévu avec les nobles de Marsia et tu t'es dit et si je buvais parce que je ne vais pas pouvoir le faire demain. Alors t'as bu. Bu beaucoup. Bu jusqu'à ne plus te souvenir combien de verres (bouteilles ?) tu as bien pu t'enfiler. Deux, cinq, neuf ? Ta mémoire te faisait déjà défaut tandis que ton haleine empestait le rhum - et sans doute pas que. Il était tard, horriblement tard. Peut-être trois heures du matin ? Le soleil était déjà couché depuis fort longtemps et c'était une nuit chaude. Tu l'aurais aimé encore plus chaude, torride, entouré d'une femme ou deux. Ou d'un homme ou deux. La charmante compagnie te manque mais te voilà consigné jusqu'à nouvel ordre : tu avais invité une jeune femme qui a tenté de t'empoisonner la fois dernière et au palais, ça n'a visiblement plu à personne (non jure).

T'as erré tout ce temps là dans les couloirs du palais en titubant et en chantonnant sans jamais croiser un seul esclave. Tu as bu tout seul pour la première fois depuis fort longtemps. Ton état est pathétique, tu te souviens même plus le chemin à prendre pour retourner à ta chambre car ton envie la plus pressante est de t'y effondrer.

Pourtant lorsque tu clignes des yeux, tu te retrouves dans tout ce qui semble être les jardins. La chaleur te cogne à la tête - et ce n'est sans doute pas le soleil vu qu'il fait nuit mais bien l'alcool. Tu vois trouble et tu as la sensation d'être dans un monde bien différent tandis que tes joues s'enflamment encore et encore.

- GNNNNNNNN. OU. JE. SUIS. Dans tes jardins, mais ça, tu l'ignores. KEUKOU TOI. Tu t'accroupis au sol et tu regardes une petite fleur. Snif regarde j'suis abandonné au milieu de cette jungle et je crois que la marmotte s'en est allée. MAIS SI TU SAIS la marmotte sur laquelle je monte comme si c'était un cheval bouh je peux plus rentrer chez moi. Et si on se mariait ?

Tes phrases n'ont ni queue ni tête et pourtant tu réagis au quart de tour lorsqu'un son surgit de ta gauche. Tu te redresses d'un coup et plisses les yeux ; c'est Bilal !

- OOOOOOOOH. BILOULOU !!! MON AMOUR DE TOUJOUUUUUURS ! Tu te jettes dans ses bras. TU m'AS TELLEMENT MANQUE tu sais que je t'aime fort agrougrou hahahahah ?

Et tu glisses.
Lentement.
Jusqu'à arriver à genoux. Tu soulèves le haut de ton ami et garde du corps pour découvrir son ventre que tu fixes presque en louchant.

- T'as d'beaux yeux tu sais.

Et t'enfonces ton nez dans son nombril et ne bouges plus du tout.

_________________
merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 36 y.o
Orientation sexuelle : Hétérosexuel curieux.
Alter ego : Suri, sa souris des sables. Trolol.
Messages : 57
Date d'inscription : 26/01/2015

Re: two worlds, one family Δ bilal fut rédigé Jeu 19 Fév - 12:46



Two worlds, one family
Feat. Saad



Tu t'en doutais, ça ne pouvait pas se passer autrement. Dès que t'as vu la tête qu'avait tiré Saad quand on lui a annoncé qu'il avait un conseil de prévu avec les nobles de Marsia, tu t'es dit que ça cogitait là dedans. Il devait s'être fait une réflexion propre à lui même qui pourrait bien être l'explication de sa disparition soudaine dans le palais. Oh, c'était pas la première fois. Saad avait cette faculté surprenante de se volatiliser quand ce n'était pas du tout le bon moment...Un peu comme un gosse. Ouais, voila, la triste vérité c'est que t'es entouré de gosses.

Bordel. Ce fichu palais est immense et t'es obligé de te le taper de long en large pour retrouver cet abru...Ton sultan et ami bien aimé. Autant dire que le premier qui va croiser ton chemin va subir la colère que tu refoules depuis seulement dix minutes...Autant comparer ça à une éruption  volcanique. D'ailleurs, quelques serviteurs font demis-tour en te voyant arriver comme un boulet de canon. Tu ferais presque trembler le sol. Pauvre Bilal, t'aurais mieux fait de postuler en tant que gouvernant. T'as envie de hurler son nom pour te faciliter la tâche mais il serait indéniablement suivi par une insulte bien piquante. Tu peux pas t'en empêcher, c'est plus fort que toi... T'as envie de l'attraper, de le soulever, de le secouer et de le... -C'est quoi ça?- Tu venais de marcher dans ce qui semble être du liquide... T'as d'abord cru le pire puis, après analyse de la substance, c'était pile ce que tu cherchais. Une piste pour retrouver Saad qui avait semer son rhum avec peu comme le petit poucet avec ses cailloux débiles.    

Où avait-il été se perdre ? Il n'avait vraiment pas besoin de rhum pour se paumer dans les couloirs du palais alors, franchement, tu commençais à te demander si il n'était pas déjà sur un bateau en direction de Kwaïdan. Heureusement...Ou pas, c'est là que tu le remarquas. Accroupis, en train de faire la cours à une pauvre fleur qui n'allait pas tarder à faner sous son haleine alcoolisée. Honnêtement, tu ne savais pas trop si tu devais te foutre de lui ou aller le chercher par la peau du dos après la tirade déchirante et incompréhensible qu'il venait de faire. Ça, tu t'en doutais aussi, dès qu'il t'avait remarqué il s'était jeté dans tes bras avec la force du désespoir, de l'amitié et surtout de l'alcool. Quoi dire ? A part rester stoïque et dépiter, t'avais pas beaucoup d'options. -Ouais, ouais moi aussi je t'aime fort mais tu ne... C'était plutôt gênant, cette situation ou ton roi avait glissé le long de ton corps pour se retrouver à genoux...Le nez dans ton  nombril. Il adore ton nombril.

Tes yeux n'ont fait qu'un tour dans leur orbite pour aller se reposer sur la tête de Saad, immobile et collé à ton ventre. Coma éthylique ? Dans un juron qui resta coincé derrière tes dents, tu mis tes mains sous ses aisselles pour le soulever et tenter de le remettre debout. Qu'est ce qui te retenait de lui mettre une baffe déjà ? Parce que c'était ton plus vieille ami ? Non... Ton meilleur ami ? Non...  Ton roi ? Ouais, ça devait être ça.Saad...Merde ! Tu ne vas pas me forcer à te porter jusqu'à ton lit par Solorin !? Voila, t'avais grondé, t'étais légèrement énervé et puis tu posas les yeux sur la magnifique fontaine qui se trouvait non loin de vous. C'était la seule solution, t'avais pas le choix, ça allait lui faire du bien et puis...C'était aussi une petite vengeance.
PLAF !  



©ωeηdιgσ



_________________

ملل لكي

dusty scarecrow.


Amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

two worlds, one family Δ bilal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Offre TGV Family Spécial Noël
» enduro family pont de salars
» No Ordinary Family
» No Ordinary Family (2010)
» Amy Acker dans No Ordinary Family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: OKLEB :: Marsia :: Le palais et les alentours-