AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On cache les émotions derrière un sourire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 20/02/2015

On cache les émotions derrière un sourire. fut rédigé Ven 20 Fév - 13:33






nom : Inconnu.
prénom : Inconnu.
surnom : Colgate.
âge : Dix-huit ans.
situation : Célibataire.
niveau de richesse : Très pauvre.
occupation : Vagabond, assassin.
lieu de naissance : Teriel.
lieu de résidence  : Tous les royaumes.
pouvoir : Modification physique émotionnelle. Il sait rajouter des membres sur tout son corps quand il se sent menacer, blesser, quand il ressent un sentiment. Ces transformations peuvent devenir des armes défensives comme des boucliers et des armes offensives comme des épées. Elles peuvent agir d'elles-même (d’où son manque de contrôle) mais aussi sous son contrôle.
alter ego

Son alter-égo est mort pour pouvoir devenir un esclave à Teriel. Il a perdu l'utilité de son œil droit qu'il cache derrière le masque qui lui procure son surnom.




FEAT. KANEKI KEN
fight, blood and cry.
Je marchais bien sagement dans les rues d'Okleb, quand soudain, dans un coin, j'ai aperçu des cheveux blancs gisant sur le sol. Alors que je m'approche vers lui, je tombe nez à nez avec un jeune homme d'environ dix-neuf ans, un carnet marron à côté de lui. Je l'attrape donc pour le lire, et je doute en être déçu.

Jour 01 – Papa m'a oublié encore une fois. Je ne sais pas pourquoi il m'évite. Je fais peur ? Pourquoi ? Pourquoi ce pouvoir est-il en moi ? Pourquoi je me sens... Si différent des autres ? Papa ne veut même pas que j'aille apprendre des choses, que je sorte de la maison. Il dit que je vais faire peur aux autres enfants comme moi. Papa ne m'aime pas..

Jour 05 – Quand Papa est rentré, j'ai demandé s'il m'aimait comme il avait aimé maman. J'ai demandé, s'il m'aimait comme son fils. Il n'a pas répondu, mais il a rigolé. Il été en train de rire de moi. Je ne sais pas pourquoi, mais mon bras s'est transformé en une longue forme étrange, rougeâtre. Je connais cette chose, elle fait souvent ça. Quand je ne contrôle pas mes émotions, elle sort de mon corps sous les formes qu'elle souhaite, une épée, une lance, tout et n'importe quoi. Je parle d'elle comme une personne, car elle réagit comme elle le veut. C'est pourquoi, elle a transpercé Papa en deux, elle l'a ouvert du haut de la tête jusqu'en bas. Et moi, je n'ai rien pu faire..

Jour 12 – Des hommes pas très contents passent devant la maison depuis trois jours. Ils demandent si mon Papa est là, mais mon Papa dort sur le sol du salon. J'ai peur d'ouvrir la porte et qu'ils font du mal à Papa. Ils ne semblent pas gentils, je vais attendre un peu.

Jour 16 – J'ai su m'enfuir de la maison à temps grâce à elle. Elle m'a fait pousser des sortes de ressort comme dans le musée sous mes pieds pour que je puisse aller plus loin et plus vite. En ce moment, je suis caché. Les hommes veulent me capturer, ils disent que je suis un tueur. Dit, journal, c'est quoi un tueur ?

Jour 22 – Je ne suis plus sur Teriel, je suis allé vers Okleb. Les gens semblent moins compliqués là-bas. Je vais faire ma vie journal, je viendrais te raconter ça dans quelques jours !

Ce gamin semblait bien étrange. Son écriture n'était pas parfaite, il avait du mal à tenir un crayon. Il était donc assez jeune.. Quel est ce pouvoir des moins communs.., pensais-je avant de tourner quelques pages de blablabla pour enfin tomber sur une jolie petite histoire.

J'ai actuellement seize ans. J'ai retrouvé ce journal dans de vieilles affaires d'une de mes vieilles cachettes, c'est surprenant qu'il soit encore là. Je dois écrire toutes les choses que je vis actuellement, car je ne pourrais pas tout garder pour moi. Déjà, cette « créature » comme je disais étant plus petit, n'est pas une créature. C'est moi, mon pouvoir. Je sais rajouter des membres dans une certaine matière qui me semble indestructible (elle brise des épées) pour le moment. Quand j'étais p'tit, elle ne sortait que quand mes émotions étaient bouleversées. J'ai appris à contrôler ce pouvoir, et celui-ci sort n'importe quand, dès que je le souhaite. Depuis mes treize ans, j'ai été trois fois esclave en gladiateur à Teriel. La troisième fois fut plutôt fatale. Ils riaient de moi, de mon inhumanité avec ce pouvoir qui sort de n'importe où sur l'ensemble de mon corps. J'ai tué trois personnes, ce jour-là, mon pouvoir s'est bien trop manifesté et il a décapité deux personnes sur les gradins avant de s'enfoncer dans le torse d'un enfant. Tant mieux, ils n'avaient qu'à ne pas rire. J'ai donc fait des recherches après mettre enfui, de mes treize ans à mes seize, j'ai essayé de comprendre l'intégralité de ce pouvoir. Au marché lunaire, on m'a clairement expliqué que ce pouvoir est puissant, fort, qu'il descend d'Yggdrasil lui-même. Mais les descendants d'Yggdrasil sont les membres de la garde divine, je ne peux pas en être un. Alors j'ai décidé que je ferais une catastrophe au système. Je serais un descendant, contre Solorin. Il m'a donné ce pouvoir horrible, il m'a gâché ma vie ; je gâcherais la sienne.

Quand j'ai lu ces quelques mots, mes yeux ont quitté ce bouquin pour se poser sur le corps de ce garçon. Ce garçon, qui n'était plus là. Mais plutôt, derrière moi. Il m'incita à me retourner avec quelques paroles, retourne-toi espèce de lâche, et mes yeux ont croisé les siens. Un visage fermé, meurtri, blessé. Un œil rouge, certainement transformé grâce à son pouvoir qu'il semble contrôler à la perfection. Des cheveux blancs, courts, volants grâce à ce vent légèrement chaud. On pouvait lire dans cet œil un désir inassouvi, un enfant mal-aimé. Il me faisait légèrement pitié. Puis le vent fit bouger d'avantage les mèches blanches, et je fus sur la surprise. Un masque couvrant son visage, cachant son second œil. Pourquoi ? pensais-je silencieusement avant qu'un passage du journal me fît souvenir de quelques mots ; j'ai été trois fois esclave. Et là, les souvenirs reviennent peu à peu. Ce masque, ce jeune enfant de treize ans l'avait dans l'arène. Je me souviens encore des acclamations du surnom qu'il avait hérité ; Colgate. Colgate, un surnom offert par son maître fanatique de l'Ancien Monde légua à ce jeune homme un surnom collant à ce masque foutant froid dans le dos. Le jeune homme décida de reprendre la parole doucement, comme s'il était d'un calme total.

- Je vais devoir te tuer.

Maintenant que je sais quel garçon il est, je crois que mourir maintenant ou demain ne changera rien à ma vie. J'ai lu la sienne, une vie qu'il avait gardée pour lui seul et un vulgaire livre. Il ne veut pas être connu, il veut vivre dans son secret pour attaquer pour rapidement l'ennemi. Dans le fond, ce jeune homme doit vraiment être courageux. Il vit seul depuis son horrible enfance, seul avec cette chose qui le rend inhumain. Cette chose, qu'il pointe sur moi.

- Alors tue moi.



Plop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : Inconnu
Messages : 15
Date d'inscription : 19/02/2015

Re: On cache les émotions derrière un sourire. fut rédigé Ven 20 Fév - 17:36

KANEKIIII.
Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : 22 ans
Orientation sexuelle : Good Question
Alter ego : Cheval - Loki
Messages : 86
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 23

Re: On cache les émotions derrière un sourire. fut rédigé Ven 20 Fév - 20:59

Welcome; ton personnage déchire omg
(j'ai adoré lire ta fiche.)
Bref, bienvenue \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 20/02/2015

Re: On cache les émotions derrière un sourire. fut rédigé Ven 20 Fév - 23:07

Thanks - c'est gentil ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Re: On cache les émotions derrière un sourire. fut rédigé

Revenir en haut Aller en bas
 

On cache les émotions derrière un sourire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On cache les émotions derrière un sourire.
» Ce qui se cache derrière le mot "Aside"
» Jeu "Qui se cache derrière?"
» Adivina,adivinanza,devinez qui est derrière la photo..
» Ce que l’on cache derrière persiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: PERSONNAGES :: Les nouveaux héros-