AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 To live is to serve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Âge : 27 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Alter ego : Serpent - Huaìshì
Messages : 102
Date d'inscription : 19/01/2015

To live is to serve fut rédigé Dim 25 Jan - 9:28






nom : Béilong
prénom(s) : Niwang
surnom(s) : /
âge : 27 ans
situation : Célibataire
niveau de richesse : Riche
occupation : Second de l'empereur
lieu de naissance : Yashuna – Kwaïdan
lieu de résidence  : Ji – Kwaïdan
pouvoir : Contrôle de la gravité
alter ego

nom  : Huaìshì
race  : Serpent
description  : Huaìshì est un serpent argenté. Assez fin, il ne fait que deux pouces de large, tandis qu'il s'étend, tout déplié sur plus de deux mètres. La plupart du temps, il reste enroulé autour de son maître, les yeux fermés comme s'il dormait, à cela près qu'il bouge, suivant un parcours précis le long du corps de Niwang. Ses yeux sont rouges, sa langue violette, et il a une collerette qu'il peut déployer, tel un cobra. Cependant, il fait assez peu usage de ce don de la nature, préférant somnoler calmement. D'un naturel passif, Huaìshì est cependant assez entêté, et impatient. Sinon, il adore manger un plat qu'il a découvert à Sol Falena, une pâte aplatie, arrondie, avec de la sauce tomate et du fromage dessus. Et si possible de la viande.




FEAT. YAMI BAKURA
The longer the better

Journal d'un tour du monde







5/1/37

Ji

J’en ai assez. Assez d’être enfermé toute la journée avec cet enfant. C’est le futur empereur, il m’adore et je l’adore. C’est un peu un petit frère. Mais tout de même. J’ai envie de revoir ma famille. Tout ça parce que les Béilong sont un clan qui supporte l’empire depuis sa fondation, tout ça parce que l’aîné de chaque génération doit devenir le second de l’empereur de sa génération. En plus du chef de son clan. Alors je suis cloîtré dans le palais impérial de Ji depuis la naissance du prince. À ce qu’il parait, je vais bientôt aller visiter les provinces de Kwaïdan, pour l’anniversaire de sa majesté. Moi ce que je veux, c’est faire le tour de notre monde.



7/9/37

Tianxin

Oh. Mon. Dieu. On a vu un Caihong. Le monstre est passé à quelques dizaines de mètres de la résidence, la terre tremblait. Je me demande ce qu’on peut trouver comme créatures bizarres ailleurs. Plus que deux ans avant mes seize ans.



1/11/39

Yashuna

C’est fait, j’ai mon alter-ego. J’ai promis à père de ne pas parler de ce qui s’est passé. Et le serpent restera à une taille raisonnable. J’ai émis le vœu de voyager, et je crois que père a été assez impressionné, car il a dit oui directement.



3/11/39

Ji

Je quitte aujourd’hui l’empereur, pour « aller me former à la tâche de second au sein de l’ancestral clan Béilong. » En gros, je pars voyager dans neuf jours.



12/11/39

Yashuna

Enfin. Je vais quitter Kwaïdan, voir le monde. Il pleut. Je n’en pouvais plus de rester enfermé dans le domaine, père me rend malade, à me regarder comme ça. Depuis que Huaìshì est apparu, il me laisse seul, et me contraint à cette solitude. Ca va faire trois mois que je n’ai pas parlé à mes sœurs. J’aimerai bien voir la taille que fait Huaìshì maintenant. Mais j’ai promis de le garder en miniature tant que mon père vivra.
Ce voyage est supposé marquer mon indépendance, et pourtant il commence sur un navire dont la voile porte l’emblème de Béilong. Tu parles d’autonomie. J’aurais bien aimé voyager en baleine.



24/11/39

Sur le Béilao

Je crois que l’équipage ne m’aime pas. J’ai envie de les aider, mais ils me confinent dans mes quartiers, et n’arrêtent pas de m’appeler "jeune maître". C’est ce que je suis, mais ça ne m’interdit pas d’aider aux manœuvres. Je fais ce voyage pour devenir plus qu’un énième Béilong obéissant aux traditions. Les traditions sont ennuyeuses. Nous devrions arriver dans deux jours à Teriel. J’ai hâte de découvrir comment est cette ville. Pourquoi père m’a-t-il collé un guide ? J’ai envie de voyager par moi-même.



27/11/39

Teriel

Le soleil. L’air doux. L’herbe verte. Tout à l’air tellement mieux ici qu’à Yashuna ! Je suis déjà venu, pour mon baptême. Inutile de dire que je ne me souviens de rien. Je trouvais Ji grande. Elle est minuscule, comparée à Teriel. J’ai envie d’aller dans la basilique, j’ai envie de rencontrer Solorin. J’ignore ce que je ferais quand je le verrai, mais je veux le voir.



8/5/40

Teriel

J’ai demandé à voir Solorin. On m’a dit non. J’ai dit que j’étais du clan Béilong. Après tout, pour une fois que ce nom m’était vraiment utile. On m’a dit non. Finalement, quand ils ont compris que j’étais l’héritier du clan, ils ont réalisé que mon père avait effectivement demandé à ce que je puisse visiter l’îlot sacré. Enfin, j’ai posé le pied sur cette terre sainte. Mais je n’ai pas vu le Dieu. Je pars demain, et je n’aurai même pas vu le créateur de notre monde, alors qu’il n’était qu’à quelques centaines de mètres de moi.



9/5/40

Sur le Béilao

Les marins commencent à m’accepter un peu plus. On a passé la soirée à boire, ils m’ont remonté le moral. Qui a besoin de voir un pathétique Dieu qui ne se montre pas, quand on a des gars comme eux, et du rhum ?! J’ai la tête qui va exploser au moindre bruit, je ne peux plus bouger. J’espère qu’Alphégias sera calme.



20/5/40

Sol Falena

J’ai vu le Condor dans le ciel. Solorin devait être à Sol Falena quand j’ai voulu le voir. Oui, c’est sans doute pour ça que je ne l’ai pas vu. Il n’aurait pas éconduit un Béilong. Cette ville ressemble à une copie de Teriel. En moins bien. Je n’ai pas envie d’y rester. Et je crois que c’est là que mon chemin se sépare de celui de mon guide. Il a prévu qu’on visite la ville pendant deux mois. Puis qu’on aille au sud pendant l’été. Imbécile. Il sait qu’on ne peut pas aller à Sneki pendant l’hiver. Je dois réussir à aller là-bas rapidement. Il faut que j’aille à Hyrule, c’est à l’autre bout du royaume. Demain je pars.



1/7/40

Sol Falena

Bon. Finalement j’ai passé presque un mois à Sol Falena. On a été reçu par la famille royale, je pouvais pas vraiment m’éclipser. On partait pour Ceras ce matin. J’ai embarqué des joyaux, j’ai des vêtements, et un peu de nourriture, avant de piquer un cheval pour partir au nord. J’ai dit que j’irai à Sneki. Je me fiche de la côte alphégienne.



8/7/40

Baska

C’est comme ça que j’imaginais mon voyage ! Un cheval, Huaìshì, et le vent pour compagnons. Je viens de chevaucher pendant six jours et trois nuits, je suis exténué. J’ai réussi à me faire loger chez un vieux couple, ils ont eu pitié de mes vêtements sales je crois. La vraie vie d’aventurier. Le seul souci, c’est que j’ai peur de ne pas arriver à Hyrule à temps.



8/7/40

Baska – nuit

Oh bordel, je dormais, et le village s’est fait attaquer. La mamie qui me loge m’a réveillé en pleurs, parce que son mari n’est pas rentré. Apparemment, c’est commun ici, de se faire attaquer par des bêtes. J’ai promis de participer aux recherches demain. Je n’arrive pas à dormir. Ces gens me logent, et leur bonté est rendue sous forme de monstre qui les attaque ? Ce monde ne tourne pas rond.



9/7/40

Forêt de Baska

Je suis parti à l’aube. Les habitants ne sont pas encore debout, alors j’ai laissé une lettre qui explique que je vais retrouver le papi. Eux, ils veulent tuer les bêtes qui les ont attaqués. Ca je m’en fous, c’est pas mon problème.
Je suis trop con, j’ai pas pris à manger.



15/7/40

Forêt de Baska

C’est horrible, je meurs de faim. Si j’avais su que chasser était aussi compliqué, j’aurai utilisé mon pouvoir dès le départ. C’est fou comme c’est intelligent une biche. Sinon, j’ai enfin une piste quant au papi. Bon, je me fais pas trop d’illusions, il doit être mort. Mais je veux au moins rapporter sa dépouille.



16/7/40

Forêt de Baska

Un. Putain. De. Manticore. Sérieusement, ils ont des trucs comme ça dans leur forêt, et ils construisent pas des murailles géantes ? Soit ils sont super courageux, soit pas très futés. Ah les alphégiens, je vous jure… J’ai failli y passer. Je récupérai le corps du vieux – sérieux il était encore en vie, apparemment c’est son pouvoir de se soigner ou je sais pas quoi – quand ce monstre m’est tombé dessus. Il devait être caché dans les arbres. Heureusement que j’ai Huaìshì avec moi. Sa tête est grosse. Je crois que mon bras est cassé par contre, j’ai pris un sale coup de patte.



24/8/40

Baska

Je suis enfin guéri. Marise et Helm sont vraiment des gens en or. Bon, j’ai sauvé la vie d’Helm, normal qu’ils m’aiment bien, mais quand même, ils sont gentils. Je leur ai dit que j’allais à Sneki. Pas de bol, d’après eux, le dernier navire part le 31, et en sept jours je peux pas arriver à Hyrule. Ils m’ont proposé de passer les sept prochains mois ici, d’aider avec le bétail. Mais je veux voyager, pas être un berger ! On dirait qu’ils n’aiment pas les autres villes. Je parle de Lordlake, ils me disent de pas y aller, que c’est désertique, que y’a que des voleurs. Je parle d’Etrise, ils me disent de pas y aller, que les gens sont des brigands, qu’ils sont pas sympathiques. Va pour les gens pas sympathiques !



28/8/40

Etrise

J’ai eu un mal fou à trouver ce village. On dirait qu’ils veulent rester cachés. Mais leurs montagnes, c’est de la gnognotte comparé à celles de Kwaïdan ! Ils ont même pas de Caihong, c’est dire. Effectivement, les gens ne sont pas très agréables. Mais dès qu’on sort les joyaux, là on a les sourires, les courbettes, et on vous donne du monsieur. Ils jurent beaucoup par Solorin.



31/8/40

Etrise

Aujourd’hui, un groupe un peu bruyant est arrivé à l’auberge. Ca semble être des habitués. Ils ont la trentaine, et plein de cicatrices. On a bien rigolé le soir, et j’ai appris qu’ils traquent les dragons. C’est fou ça, à trois, ils pensent vaincre une telle bête. Quand ils ont appris que j’étais un kwaï, ils m’ont proposé de les accompagner. Apparemment, mon peuple est vu comme ayant un lien spirituel fort avec les dragons. On part demain. Deux semaines de chasse, et après on repasse à Etrise. Et ça va être comme ça tout l’hiver.



27/9/40

Etrise

On l’a toujours pas tué. On l’avait coincé, mais Hugh a perdu un bras, il est alité depuis qu’on est rentré. Apparemment, il peut le faire repousser, si on achète les bonnes potions et qu’un mage vient le soigner. Mais ça coûte super cher. Maintenant, on a plus d’argent, on vient de tout dépenser pour qu’il puisse rester avec nous. On va devoir quitter la taverne, et vivre à la dure cet hiver.



12/11/40

Montagnes d'Etrise

Pile un an que j’ai quitté Yashuna. La vie au sein de Béilong, à ne parler à personne et à étudier ne me manque pas du tout. J’ai appris bien plus en un an que durant les seize premières années de ma vie. Je ne sais pas pour l’empereur, mais le monarque d’Alphégias n’a pas l’air d’avoir trop de pouvoir sur sa terre. Rien qu’hier, on s’est fait attaquer par des bandits. C’est bête, on a rien, du coup c’est nous qui les avons vidés de leur argent. Et tués aussi. La première fois que je tue un homme. Pour me défendre, mais quand même.



1/12/40

Montagnes d'Etrise

Je ne peux pas retourner à Etrise. Les trois autres non plus. Moi je vais partir à Hyrule, personne ne sait à quoi je ressemble là-bas. Eux, ils vont rester là où ils sont. On avait enfin tué ce dragon. Et là, au lieu de se réjouir, on a commencé à se battre, sur le monticule d’or que gardait la bête. C’était horrible. Huaìshì a de lui-même brisé mon engagement pour me protéger, et a pris une taille suffisante pour avaler tout rond leurs trois alter-ego. Le temps que je réalise ce qui se passait, j’étais le dernier debout. Je n’ai pas voulu emporter l’or au début. Mais finalement… Il n’aurait servi à personne ici, dans les montagnes non ?



21/12/40

Hyrule

Un joli bourg que cette ville. Bordel qu’est-ce qu’il y fait froid ! Et je viens d’apprendre qu’en fait, je peux aller à Sneki dès demain. On ira sur une petite barque. Pas vraiment légal. Mais en même temps, c’est Sneki où je vais, pas Teriel. Je n’ai pas eu de cadeau cette année. En même temps, je n’ai pas vraiment de foyer.



24/12/40

une barque qui va se casser en deux

Quelle idée j’ai eu d’écouter ce mec. On avait deux barques, l’une bien, pour naviguer, et une en piteux état, où on dormait, elles étaient attachées, de sorte à former un catamaran. La première nuit, c’est moi qui ait fait le guet. Il faut faire attention aux dragons des glaces. Hier soir, une tempête de neige s’est levée, donc j’étais content de dormir ce soir. Et ce matin, je suis seul, sur la barque dégueulasse. Et une bonne partie de mon or s’est volatilisée. La tempête est passée, il n’y a pas un nuage, je vois Sneki. Mais j’ai froid c’est fou.



26/12/40

Sneki

La barque s’est brisée contre la côte, je ne peux plus repartir avant l’été, avant qu’un navire n’accoste ici. Je n’ai plus qu’une centaine de joyaux, ce carnet, et mes vêtements. Il faut que j’aille dans les terres, vers le lac. D’après ce que j’avais lu, il y a un petit village là-bas. Ils sauront quoi faire.



1/1/41

Lac gelé de Sneki

Un village, tu parles ? Trois tentes miteuses ouais. Mais l’intérieur est chaud, je suis tellement bien… Et chanceux apparemment, parce que ces gens sont nomades. Deux jours plus tard et je les trouvais pas. J’ai voulu les payer pour qu’ils me laissent voyager avec eux pendant l’hiver, mais ils n’ont pas voulu de mes joyaux. À la place, je vais devoir les aider dans leur vie. Ca me va.



18/2/41

Montagnes de Sneki

Je veux partir de cet endroit. Il fait trop froid en dehors de la tente, et ils me laissent pas à l’intérieur.
Aujourd’hui, on chassait, et on est tombé sur un groupe d’humains qui enterraient quelque chose. J’ai voulu aller les saluer, et je me suis fait plaquer au sol, dans la neige, par les nomades. Finalement, ils ont eu raison, parce que les autres se sont fait immédiatement attaquer par un dragon des glaces. Majestueuse créature. C’était une boucherie. Les nomades ont commencé à marmonner des trucs dans une langue incompréhensible, je crois qu’ils vénèrent ce dragon comme un dieu. J’ai essayé de leur dire que j’avais déjà tué un dragon – enfin, que du coup ils n’avaient pas besoin de prier cette bête pour qu’elle ne les croque pas, que je voulais bien les aider à la chasser – ils m’ont regardé avec des yeux ronds.



19/2/41

Montagnes de Sneki

Ils sont partis, sans moi. Quand je me suis réveillé, j’étais avec mes affaires sur une corniche. J’aurais fait un mouvement brusque, je serais tombé. Ils s’attendent probablement à ce que leur dieu vienne me bouffer. Il faut que je parte vite de cet endroit. Moi qui voulait voir Sneki à tout prix l’an dernier, je dois avouer que je suis déçu.



23/2/41

Désert gelé

Je suis tombé sur un autre groupe. Ils n’ont pas l’air de vénérer un dieu quelconque, mais rien que le fait de remercier Solorin pour cette rencontre les a titillé, je l’ai bien remarqué. Ils ont pris sur eux pour m’aider. Eux, ils ne refusent pas les joyaux. J’ai pu négocier avec eux une jonque. C’est kwaï ça, je sais pas comment ils l’ont eu. Mais qu’importe. Je vais pouvoir me barrer d’ici. Ces gens sont sympathiques.



12/3/41

Sneki

C’est le grand jour, je repars de cette fichue île gelée. Quitter le groupe m’attriste un peu, on riait bien. Même si ce sont des rebelles, ils ont bon fond. Ca a mis quelques jours à se faire, mais j’ai fini par comprendre que s’ils ne croient pas en Solorin, et disent vivre à Ranaghar, ça ne voulait dire qu’une chose. Mais actuellement, ça n’est pas mon soucis, ces gens m’ont sauvé. En plus, ils sont incroyablement stylés, ils se déplacent en île mobile. Enfin ils prédisent les déplacements d’une île, avant de monter dessus. Je crois que personne à Teriel n’est capable d’une telle prouesse. Solorin sans doute.



22/3/41

Rainwall

De retour à Alphégias ! Je compte pas trop y rester, enfin je veux profiter de Raftfleet un peu, après tout ce froid ça ne me fera pas de mal. Rainwall est pas très engageante, l’aubergiste a dit que je n’avais pas besoin de payer puisque j’allais travailler ici. Sauf que non, je vais pas vivre plus d’une journée dans une ville avec une concentration en femme si faible. Et oui, je suis de retour à la civilisation, je suis à nouveau rasé, et j’ai pris un bain !



22/3/41

Rainwall – nuit

Ces malades sont venus en pleine nuit essayer de me mettre des fers. Pour que je serve Rainwall ou je sais pas quoi. Bande de psychopathes. Je crois que j’ai tué un des deux jeunes qui s’est introduit dans ma piaule. J’ai laissé des affaires là-bas dans la précipitation, dont ma bourse. Bordel.



27/3/41

Sol Falena

C’est fou comme après Sneki et Rainwall, cette ville que j’aimais pas semble accueillante. Cette fois-ci, je ne suis pas logé au palais, mais sur un tas de paille, dans une grange. Je travaille à l’auberge, il faut que je récupère un peu d’argent. Une solution serait de retourner à Etrise, récupérer de l’or là où on a tué le dragon, mais je suis pas sur de pouvoir retrouver l’endroit. Et puis quelqu’un l’a probablement déjà trouvé. Est-ce que Ji aussi, est divisée en deux comme ça ? Je crains que mes plans "vacances à Raftfleet" ne tombent à l’eau pour le moment.



1/6/41

Sol Falena

Ces gens sont absolument insupportables. Ils m’exploitent, et refusent de me payer. Ils m’ont menacé de me dénoncer à la garde si je cessais de travailler. Et je crois que leur fille veut que je sois son esclave sexuel… Totalement frappée. Je te déteste vraiment, Sol Falena.


21/7/41

Ceras

J’ai réussi à me barrer. J’ai embarqué leur argent, et je suis parti. On les retrouvera dans leur cave, ces fous. J’espère pour eux qu’ils seront encore vivants, je ne leur ai pas laissé de nourriture. J’arrive à Raftfleet demain.


23/7/41

Raftfleet

Oh mon dieu. Mon guide m’a retrouvé. C’est pas possible, le gars m’a attendu plus d’un an ici, et dès l’instant où j’ai posé le pied dans la ville il m’est tombé dessus. Il a l’air plus fidèle qu’un dragon serpent. Je ne compte pas rester en sa compagnie. Il veut que nous rentrions immédiatement à Kwaïdan. Ca va pas ?


27/7/41

Sur le Béilao

Les marins ont été sympa, ils ont levé l’ancre dès que je leur ai demandé, et on a mis le cap sur Okleb. Le guide est resté derrière, il rentrera à Kwaïdan s’il le veut, moi j’ai la moitié du monde à découvrir.


2/8/41

Marisa

Ce climat. J’adore. C’est peut-être parce que mon alter-ego est ce qu’il est, mais je pourrais rester étendu sous le soleil pour toujours, à chauffer. Huaìshì est content. On devrait être reçu par le roi, ça promet d’être aussi ennuyeux qu’à Sol Falena. J’ai hâte de pouvoir aller visiter les oasis.


8/8/41

Marisa

Dahaka-sama est génial. Je prévoyais un roi aussi ennuyeux que celui d’Alphégias, et bien non. Il rit, il parle fort, et il aime s’amuser. La polygamie, c’est pas trop mon truc, mais pourquoi pas. Ses femmes sont belles. Même son alter-ego est beau. Okleb a un roi bien plus humain que celui d’Alphlégias, ou que mon père. Je partirais la semaine prochaine, nous avons prévu d’aller chasser dans la forêt au nord à partir de lundi.


22/8/41

Rumurai

Je me suis séparé du roi. Lui est rentré à Marisa, moi je pars explorer le sud de son pays. Il m’a proposé de venir m’installer ici définitivement, et je crois que c’est ce que je vais faire. De toute façon, dès le départ, ce voyage n’avait pas pour but de boucler sur Kwaïdan, ou alors juste pour renoncer à mon nom.


12/11/41

Lunas

Des murailles. Je n’en avais pas vu depuis des mois. On reconnait un petit peu d’influence kwaï dans l’architecture de cette ville. Ou alors c’est juste moi qui ai le mal du pays. Je n’ai jamais été aussi proche de ma patrie depuis trois ans. Oh mon dieu ça fait trois ans que je suis parti de Kwaïdan.


21/11/41

Lunas

J’aime bien cette ville. Quand je vivrais à Okleb, je pense que je construirai une maison ici. J’ai rencontré une fille bien, avec qui je ris souvent. Elle aussi aime les dragons.  En fait, j’ai plus envie de partir. J’ai envie de vivre ici maintenant. Elle m’a convaincu d’aller à Yggdrasil avec elle. On part pour la nouvelle année.


1/1/42

Sur l'Hyppolite

On a acheté un petit bateau, juste pour elle et moi. Et on est en route vers la terre d’où vient ma famille.


7/1/42

Yggdrasil

Cette île est spéciale. Elle ne ressemble à rien de ce que j’ai vu depuis trois ans, et pourtant, je m’y sens bien. Pas comme à Okleb, non, c’est différent. Ici, l’atmosphère m’apaise. Kaeh et moi cherchons des ruines, des traces de civilisation. Pour le moment, on fait choux blanc.


16/1/42

Yggdrasil

On a trouvé quelque chose ! Une pierre avec ce qui ressemble au sceau des Béilong. Je crois que c’est une crypte antique. J’ai jamais été aussi excité depuis… Depuis que j’ai quitté Yashuna je crois ? C’est Kaeh qui a trouvé cet endroit. Une femme comme on en rêve je vous dit. Huaìshì a l’air stressé.


19/1/42

Yggdrasil

Je suis parti seul, explorer un peu la crypte. C’est un moment intense pour moi, Kaeh n’a pas voulu me le gâcher. Mon alter-ego n’a vraiment pas l’air bien par contre. Il me cache quelque chose, je le sens. Si seulement tu pouvais parler…
Y’a des pièges dans la crypte. Finalement, Huaìshì n’a pas réussi à garder ça pour lui, il m’a vomi une carte dessus. Une carte indiquant l’emplacement de cet endroit, une carte avec le sceau des Béilong. Ca ne vient pas de moi. Kaeh…



21/1/42

Sur l'Hyppolite

Je vais retourner à Kwaïdan. Et prendre la place qui est mienne. Dans mon clan. Puis quand il le faudra aux côtés de l’empereur.







Ich bin batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Âge : trente-sept ans
Orientation sexuelle : bisexuel
Alter ego : un guépard répondant au nom de « dagger »
Messages : 192
Date d'inscription : 18/01/2015

Re: To live is to serve fut rédigé Dim 25 Jan - 13:36




TU AS MIS UN AUTOPLAY J'SUIS V'LA CHOQUE (en plus il est cool) et comme j'avais déjà lu et tout validé, je te valide officiellement. ♥

Maintenant que tu es validé, tu peux :
- www recenser ton avatar
- www faire ta fiche de relation
- www faire ta fiche de rp
- www faire une demande de RP







_________________
merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

To live is to serve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] problème compte mail live.be
» [TEST SOFT GPS] ALK COPILOT LIVE 8 : Retrouver le test complet
» Dilemme (W9), le live depuis la Suisse
» Live Fast Die Never (Angel Soundtrack)
» Réserve de marche, entre théorie et réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D R I F T :: PERSONNAGES :: Les nouveaux héros :: Acceptés-